Parmi tous les lieux qui s’offraient à lui pour son apostolat, Jésus a choisi la synagogue, haut lieu de spiritualité. Ce choix est judicieux et réfléchi : la foule est multiforme et permet une expérience assez variée de la puissance de la Parole de Dieu.

Dans cette assemblée, l’autorité et le pouvoir de Jésus se sont révélés. Mon frère, ma sœur, tu en as aussi. Écoute, je m’en vais t’expliquer. Il faut d’entrée de jeu savoir qu’il y a une nuance entre autorité et pouvoir. Par l’autorité, l’on se fait obéir librement alors qu’on impose son pouvoir aux autres. Ainsi la foule est tombée en admiration de Jésus parce que la parole qu’il a proclamée avec autorité l’a bousculée et l’a invitée à la conversion. Mais la présence de l’esprit mauvais lui permet d’exercer son pouvoir. Il lui intime l’ordre de se taire et de se retirer.

Oui, à l’endroit des semblables, le message doit être si parlant qu’il puisse irrésistiblement appeler à la conversion. Mais il ne faut faire aucun cadeau aux esprits et tendances mauvaises dans nos vies, il n’y a pas à amadouer satan. Il faut le chasser avec toutes les forces de notre être. Ces deux aspects ne devraient pas être perdus de vue.

La vie du baptisé est ainsi faite : attirer et retirer. Attirer le bien et retirer le mal qui se trouvent en l’homme.

Es-tu prêt à relever ce défi ? Courage dans cette bataille.

Père Jean Jacques TOUDEKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici