L’adversaire n’était guère un enfant de chœur ; c’était un colosse d’environ trois mètres. David n’en eût cure : « Moi ton serviteur, j’irai me battre avec lui ».

Pour un jeune garçon, quel courage, quand on sait que tous les preux guerriers israélites reculaient devant l’ennemi ! L’autre colosse du jour, c’est l’interdit du sabbat que Jésus a su braver au nom du BIEN: « Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal? de sauver une vie ou de la perdre? »
Aujourd’hui, le monde a ses valeurs et idéaux qu’il impose à tout ce qui se dit humain. Ce sont les Goliath de notre temps. Les attraits et séductions de notre société postmoderne ne font point de cadeau, même aux bons chrétiens. Un sérieux engrenage duquel il est humainement impossible de s’extirper ! À côté, il y a chaque chrétien avec ses péchés rebelles et ses vices qui se dressent implacablement devant lui: ce sont nos Goliath, les colosses à abattre pour mieux suivre le Chemin de Vie. Quel est mon (ou mes) Goliath ? Le tien, est-ce peut-être cette envie irrésistible à tout-va devant le sexe, l’un des démons du siècle présent ! Il faut donc l’abattre ! Bien souvent, l’action à mener pour vaincre nos Goliath n’est pas grand-chose du tout : David a renversé le colosse grâce à une pierre et une fronde! Ce que requiert donc une telle entreprise, c’est juste le courage et la volonté.

Nous sommes appelés à être les athlètes de Dieu, les combattants du Christ du 21è siècle. Les défis – les Goliath – sont terrifiants. Courage !

Père Christian Dzifa Azan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici