Une question que beaucoup de personnes poserait bien au Bon Dieu ! Que fais-tu, Dieu, pour ce monde qui souffre ? Tu es là pourtant et je souffre ainsi ? Pourquoi refuses-tu d’exercer ta toute puissance pour me délivrer, nous libérer ?


C’est inadmissible que Dieu dorme tout en étant dans la barque avec nous, présent au milieu de nous. Un Père peut-il être à ce point indifférent vis-à-vis de ce qui arrive à ses enfants ? D’où la question : « Cela ne te fais rien ? » pour reprendre le Bon Dieu. Mais curieusement c’est lui qui nous reprend sévèrement après avoir agi pour nous : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? » Donc le Maître nous enseigne clairement à faire un bon discernement sur notre rapport à Lui au lieu de nous acharner contre Lui. La foi : « quand le Fils de l’Homme reviendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Nos questions, plusieurs de nos questionnements de dépit à l’égard de Dieu ne sont donc que l’expression et la profession même de notre manque de foi. Ce qui doit nous inquiéter, ce n’est pas la présumée indifférence de Dieu, mais bien au contraire notre foi indéfectible en lui. Pour dire simple en langage africain togolais, la foi est ce gobelet matinal avec lequel nous pouvons puiser la puissance de Dieu dont nous avons besoin au quotidien et face à toute épreuve.

Le roi David a eu les yeux ouverts sur son crime et il a reconnu son péché : « Cet homme-là, c’est toi ! … J’ai péché contre le Seigneur !» Mais, merveille, le pécheur David, malgré son crime qu’il reconnait, continue à avoir foi en la bienveillance du Seigneur à son égard : « Le Seigneur frappa l’enfant… et il tomba gravement malade. David implora Dieu pour le petit enfant : il jeûna strictement… ».

Permets, Seigneur, que notre confiance en toi ne nous fasse jamais défaut, parce que tu es présent dans l’Église et en chacun de nous et, par-delà les apparences, Tu agis sans cesse en notre faveur : « Silence, tais-toi ! »

Père Paul Amaglo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici