A Lomé, Mgr Denis Amuzu-Dzakpah a consacré la nouvelle église de Telessou à Dieu (Photos)

1
874

L’archevêque émérite de Lomé, Mgr Denis Amuzu-Dzakpah a consacré la paroisse Cœur Immaculée de Marie, le dimanche 02 février 2020. Cette consécration intervient 5 ans après le début des travaux de construction de cet édifice religieux. C’était en présence des personnalités administratives, civiles et religieuses mais surtout d’une foule de paroissiens.

La façade de l’église paroissiale Cœur Immaculée de Telessou-Lavanyo

Dans son homélie, l’archevêque émérite, président de la célébration, a adressé son action de grâce à Dieu qui a permis la réalisation de cette œuvre. « Remercions notre Dieu, louons-le à pleine voix ». Mgr Denis Amuzu-Dzakpah a également remercié le Seigneur pour les prêtres et paroissiens qui ont été les pionniers de cette œuvre. Il n’a pas manqué d’inviter les fidèles au respect du temple de Dieu. L’Eucharistie a été concélébrée par 6 prètres de JC dont le Père François Touvi, chancelier de l’archidiocèse de Lomé

Mgr Denis Amuzu-Dzakpah à l’homélie à Telessou

Historique de la paroisse

Située dans le quartier Agoè-Telessou-Lavanyo, à une quinzaine de kilomètres au nord ouest de la ville de Lomé, la paroisse Cœur Immaculée de Marie est née de L’apostolat de l’association de l’association Notre Dame des Douleurs. En effet, la Paroisse Coeur Immaculé de Marie est une communauté chrétienne, cosmopolite, dans laquelle cohabitent plusieurs ethnies, dans une parfaite symbiose, offrant ainsi, un climat favorable à l’inculturation de la liturgie. Dans leur zèle évangélique, les responsables de l’association Notre Dame des Douleurs sont allés voir le Révérend Père Flavio MAZZATTA, alors curé de la paroisse Marie, Mère du Rédempteur d’Adidogomé, pour lui demander d’ériger une église catholique dans le quartier. C’est ainsi qu’au terme de cinq années d’apostolat dans les familles (2000 à 2004) et suite à de multiples rencontres avec le Révérend Père Flavio, le site qui abrite notre paroisse fut acquis par le Missionnaire auprès du Chef Trévé Koami AKAKPO.

L’assemblée des fidèles en communion avec l’Autel

En effet, tout commence dans la deuxième quinzaine du mois d’avril 2004, lorsque le Révérend Père Flavio invita, ce samedi après-midi du 24 avril 2004, les responsables de l’association Notre Dame des Douleurs à une rencontre sur le site. Il s’adressa ainsi au petit nombre qui avait répondu présent en ces termes : « depuis cinq ans, des gens viennent me voir à Adidogomé en demandant qu’on construise une Église dans le quartier : Monseigneur a acheté ce terrain de quatre lots pour vous … Les messes commenceront le dimanche, 2 mai 2004, à partir de 16 heures … ». Effectivement, la première messe fut célébrée par le Père Flavio lui-même, en plein air sur le terrain nu, ce dimanche 2 mai à partir de 16 heures.

23è station secondaire de la paroisse Marie Mère du Rédempteur d’Adidogomé, la paroisse fut placée en septembre 2007 sous l’administration du Père Paul Sèvi Messan, curé de la paroisse Notre Dame de Fatima d’Avedji qui a poursuivi les travaux de construction.
Erigée en communauté chrétienne en octobre 2014 puis en paroisse le 27 août 2019 sous le Père Julien Antoine Anato, ce dernier a exécuté de façon fulgurante le programme de construction de la jeune église avec l’inauguration le 1er janvier 2015 de la grotte mariale et de l’église le 07 octobre 2017. L’église a été construite en 24 mois de travaux.

L’accompagnement liturgique a été assuré par la chorale fédérale. En rappel, l’église Cœur Immaculée de Telessou a été consacrée à Dieu avec les reliques des Saints Antoine de Padoue, Padre pio , Sébastien, Françoise – Xavier Cabrini, et Mere teresa.

Deodatus Djahanou


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici