Impressionnante humilité de la part du grand roi David dans la 1ère lecture de ce jour ! Comment pourrait-on imaginer que le grand vainqueur des Philistins, de Goliath, celui qui a régné plus de 40 ans sur le peuple d’Israël puisse accepter ainsi son échec devant son fils Absalom ! Il nous semble que la grandeur du roi David aux yeux de Dieu ne dépend pas de sa force physique, ni de son arsenal mais plutôt de son profond amour et de sa grande humilité devant le Seigneur.

En effet, c’est lui David qui a voulu construire une maison pour l’arche du Seigneur qui habitait dans un lieu peu commode alors que lui le grand roi habitait une maison majestueuse. A travers ce désir, Dieu a béni la maison et la royauté de David : sa royauté sera éternelle ; et le Messie sortira de la maison de David. Son humilité a été très remarquable dans son péché contre Ourias qu’il a fait tuer et cela lui a valu une grande profession de foi en la miséricorde divine. Nous devons le « Miserere » au repentir de David : « Pitié pour moi mon Dieu dans ton amour ; selon ta grande miséricorde, efface mon péché ; lave-moi tout entier de ma faute ; purifie-moi de mon offense » (Ps 50).

Dans la 1ère lecture de ce jour, David subit l’humiliation de la part de son peuple dont le chef de fil est son propre fils Absalom. Quel coup de cœur pour un parent qui se voit déshabillé publiquement par ses propres enfants ; quelle serait l’attitude d’un père de famille ou d’une mère de famille qui se voit ainsi trahit par ses propres enfants ! on pourra donner raison à ce parent qui maudirait à jamais son enfant qui se comporterait ainsi dans la famille et cette malédiction serait peut-être juste car dans le 4e commandement, c’est Dieu lui-même qui a demandé que les fils honorent leurs parents et ce commandement est l’unique, accompagné d’une bénédiction : et tu auras une longue vie sur la terre. On s’attendait à ce que David maudisse Absalom son fils et ceux qui l’humilient mais ce ne fut pas ainsi. Au contraire David semble donner raison à leur attitude en ayant un regard de foi dans les actions du Seigneur qui écrit droit sur les lignes courbes de nos vies : « Laissez-le maudire, si le Seigneur le lui a ordonné, peut-être que le Seigneur considérera ma misère et me rendra le bonheur au lieu de sa malédiction d’aujourd’hui » (2S 16, 13). L’attitude de David est une kénose, un dépouillement profond à l’exemple de Jésus lui-même qui s’est anéantit jusqu’à la mort, et la mort sur la croix ; c’est pourquoi Dieu l’a exalté, il l’a doté du nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus, tout genou fléchisse, au ciel, sur terre et aux enfers.

L’humilité de David est une grande leçon de foi pour nous dans notre monde aujourd’hui où l’attitude d’orgueil s’affiche de plus en plus dans nos relations humaines et détruit la paix dans le monde. L’orgueil est au cœur du péché originel : Adam et Eve ne se sont jamais reconnus pécheurs, coupables. Tour à tour, ils ont rejeté la faute sur l’autre. L’orgueil continue de faire son chemin jusqu’à nos jours et gagne du terrain dans nos familles : beaucoup de couples sont divorcés car le manque d’humilité fait qu’il n’y pas de reconnaissance de la faute commise contre le ou la conjointe ou bien il n’y a plus de pardon devant la faute commise. L’orgueil a gagné aussi le cœur de bons nombres de responsables sur le plan politique économique ou social : les riches ont toujours raison, et les pauvres ont toujours tort ; le peuple n’a jamais raison, il a toujours tort car les responsables font toujours bien ; le chef a toujours raison, c’est « l’employé » qui a toujours tort ; il ne faut pas dire que le chef est en retard car le chef n’est jamais en retard, il est toujours pris par des rendez-vous.

Nous tous avons besoin que Jésus nous touche et nous délivre du « démon » de l’orgueil comme il a délivré le possédé de l’évangile de ce jour car lui seul peut agir et guérir notre nature blessée par le péché originel.

Que saint Blaise dont nous faisons mémoire en ce jour intercède pour nous. Amen !

Père Thierry Guefly

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici