Pour caricaturer la religion aujourd’hui, nul n’a besoin de se casser la tête, de réfléchir longtemps pour répondre qu’elle se manifeste par ces nombreux hommes et femmes qui remplissent les églises, les mosquées, même les rues, s’exhibant comme adeptes de telle ou de telle confrérie, parfois même se confrontant les uns aux autres dans des débats houleux où même on peut en venir aux mains, etc. S’agit-il d’ailleurs de la religion ou des religions?

La relation avec le transcendant, voilà ce que l’on appelle la religion. Si Dieu est unique et ne change jamais, s’il est vrai qu’il est le Créateur de tous les hommes, la relation qu’il voudrait entretenir avec chacun d’entre eux ne doit pas être différente de l’un à l’autre. Quelle est donc la nature de cette relation unique?

La vraie religion, c’est celle où l’amour n’est pas tronqué, où on est au lieu de paraître, où on fait sans se contenter de dire, où on n’a pas de préjugés sur ses semblables, où on ne fait pas des procès d’intention, où on n’est pas fanatique, où finalement, on a du bon sens, la chose la mieux partagée au monde. Au-delà de nos différentes façon de pratiquer la religion, la religion elle-même reste unique. Où en es-tu ?

Père Jean Jacques Toudeka

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici