QUEL SIGNE ATTENDONS-NOUS DE JÉSUS ?

0
363

Les hommes de tous les temps et de toutes les époques ont cherché des signes, ont quémandé des signes. Nous avons besoin de signe pour donner notre assentiment à quelque chose. Et en matière religieuse, ces signes prennent une proportion décuplée. Dans l’Évangile du jour, nous voyons Jésus face à cette problématique. Ceux qui le suivent attendent un signe. Et Jésus le sait bien, c’est pour cela qu’il a cette affirmation : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas… » Ce signe de Jonas proclamé par Jésus renvoie à son propre mystère, au signe ultime qu’il a donné : celui de la Résurrection. Et pour nous, il en va de même. Nous cherchons bien souvent de multiples signes. Mais pourquoi voulons-nous des signes ? et quels signes cherchons-nous ? Alors que Dieu nous a déjà parlé par son Fils. Cette parole a été donné dans ce mystère de la mort et de la résurrection de Jésus. Dans ce chemin du carême, nous avons pour nous convertir à reprendre, à replonger dans le mystère pascal du Christ. Ici se trouve le fondement de notre conversion comme nous le dit le Pape François dans son message de carême. A nous aujourd’hui de reconnaitre cette vérité, nous avons bien plus que les habitants de Ninive ou même la reine de Saba. Le Fils de Dieu est venu jusqu’à nous et il vient chaque jour ! puissions-nous le contempler dans le mystère Eucharistique !

Frère Charles Emmanuel, Congrégation Saint Jean Apôtre de Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici