L’archevêque émérite de Lomé a remercié Dieu dans une Eucharistie qui s’est déroulé samedi dernier 07 mars à la paroisse Cristo Risorto de Hédzranawoé.

Cérémonie d’accueil du Mgr Denis Amuzu-Dzakpah

Après avoir passé 12 ans à la tête de l’archidiocèse de Lomé, Mgr Denis a présidé une action de grâce à Dieu concélébrée par le nouvel archevêque de Lomé, Mgr Nicodème Anani Barrigah-Benissan et messeigneurs Isaac Jogues Gaglo du diocèse d’Aneho, Jacques Anyilunda, évêque émérite du diocèse de Dapaong. Plus de 300 prêtres de Jésus Chris venus de différentes paroisses et communautés ont témoigné la gratitude au Seigneur pour la santé et la vie accordée à Mgr Denis Amuzu-Dzakpah en participant à la messe.

Photo de famille des Evêques présents à la messe

À l’homélie, l’heureux du jour a remercié prêtres et fidèles pour la franche collaboration durant son épiscopat et leur a invité à toujours rendre grâce pour les bienfaits du Seigneur dans leur vie.
Il a par ailleurs exhorté les fidèles nombreux à cette action de grâce à être vainqueur du mal par le bien, car a-t-il ajouté, « rendre le mal pour le mal est diabolique, mais rendre le bien pour le mal est divin ».

Liturgie Eucharistique

À la fin de la messe plusieurs délégations de paroisses, d’associations, mouvements, chorales, groupes de prières et la fraternité des prêtres diocésains du Togo ont offert des présents à Monseigneur Denis Amuzu-Dzakpah en guise de remerciement pour le service rendu pendant plus de 12 ans en tant que pasteur à Lomé. Le nouvel archevêque pour sa part a offert, son dernier album intitulé « Beati Pacifici », un disque d’or à Mgr Denis.

Le peuple de Dieu, prêtres, religieux, religieuses et fidèles présents à la messe

Qui est son excellence Monseigneur Denis AMUZU-DZAKPAH ?

Il naît le 10 octobre 1943 à Kpogamé, dans la préfecture de Zio. Baptisé dès le 18 octobre 1944 à Tsévié, il y fait sa première communion le 22 juin 1952, puis sa confirmation le 28 mars 1954.

Il est élève à Tsévié entre 1952 et 1957, puis au collège Saint-Joseph de Lomé, où il obtient le baccalauréat en 1965. Parti à Rome grâce à Robert-Casimir Dosseh-Anyron, il obtient une licence de philosophie à l’Université pontificale urbanienne, où il étudie aussi la théologie.

Il est ordonné prêtre le 22 mai 1972 par le cardinal Julius Döpfner. De retour dans son pays natal, il occupe plusieurs fonctions en paroisse et dans l’enseignement catholique entre 1972 et 1978. Puis, de 1979 à 1984, il achève ses études à l’université Saint-Paul d’Ottawa et l’université d’Ottawa par un doctorat en philosophie. Entre 1984 et 1991, il est professeur au grand séminaire de Lomé ; puis de 1992 à 1998 il est secrétaire général de la Conférence des Evêques de la Région Afrique de l’Ouest. À partir de 1998, il est vicaire général de l’archidiocèse de Lomé et secrétaire général de la Conférence des évêques du Togo.

Nommé archevêque de Lomé le 8 juin 2007, il est consacré le 15 août 2007 par le cardinal Christian Wiyghan Tumi puis installé le lendemain à la cathédrale du Sacré-Cœur de Lomé. Il se retire le 23 novembre 2019.

Deodatus Djahanou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici