« Moi, voici l’alliance que je fais avec toi : tu deviendras le père d’une multitude de nations » (Gn17, 4).

0
196

Bien aimés de Dieu, descendants d’Abraham, loué soit Jésus Christ !

Après avoir médité hier, sur l’idolâtrie et la fidélité, je nous propose, avec les textes de ce jour, une Méditation sur l’alliance et la valeur du discernement.

En effet, l’alliance se définit comme un accord, une collaboration ou un contrat entre deux personnes au minimum. L’alliance exige un objectif, une finalité, un respect et une fidélité des clauses de l’alliance. Dieu, le créateur s’est révélé dans l’histoire à travers des alliances. Ainsi nous avons :

1-L’alliance avec Noé, pour le salut de tous les êtres vivants.

2- L’alliance avec Abram devenu Abraham, pour faire de lui le père d’une multitude de nations (Gn17, 5) et aussi bénir en lui tous les peuples de la terre (Gn 12,3).

3-L’alliance avec Moïse pour libérer le peuple de l’exclavage et offrir le décalogue (Ex 20, 1-17).

C’est de cette manière que Dieu a multiplié ses alliances afin de préparer le peuple choisi à accueillir l’alliance nouvelle et éternelle avec son Fils. Comment Dieu descend de son degré de créateur pour faire alliance avec le créé, si ce n’est par amour ? Quel profit tire-t-il de ses alliances ? Dieu n’a guère besoin de ces alliances pour accroître sa souveraine puissance. Autant de questions qui démontre l’engouement de Dieu proche de son peuple. Seul l’homme tire profit de ses alliances.

Et pourtant malgré tous ses privilèges, c’est ce même homme qui refuse de croire pour révéler la gloire de Dieu. Quel paradoxe ! Une carence de discernement amène justement à un refus de Dieu, dans sa vie. Le discernement, un don de l’esprit Saint qui a vraiment fait défaut aux juifs. « Toi qui n’a pas encore cinquante ans tu as vu Abraham ». Jn8, 59. Tout ne se démontre pas malheureusement avec Dieu. En crucifiant Jésus, pouvons nous affirmer que Dieu a échoué ? Non, pas du tout. La cohorte de nos pères dans la Foi qui malgré tout ont mené une vie de témoignage, nous donne largement un exemple à suivre. Le cas glorieux de St Jean Paul II, décédé il ya 15 ans jour pour jour, un saint de notre époque nous édifie.

PRIONS

Éternel Dieu obtient nous l’esprit de discernement en ces moments de grande crise sanitaire. Donne à nos dirigeants la Claire vision de ce qu’ils doivent faire et la force nécessaire de les accomplir.  Amen

« Gloire, gloire, gloire à l’agneau(bis)

Car il est glorieux et digne de régner, l’agneau est souverain

Oser, levons nos voix pour l’adorer, l’agneau est souverain »

Abbé Elpidio Daniel EKUE, Vicaire à la Cathédrale Sacré-Cœur de Lomé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici