Qu’il est formidable de croire en toi, Dieu des surprises !

0
292

Le Christ est vraiment ressuscité ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! En cette Nuit très sainte, la Nuit, mère de toutes les saintes nuits, nous célébrons notre passage de la mort à la vie. La résurrection de Jésus atteste que la souffrance n’est pas la fin, que l’amour est plus fort que la mort, que même avec la mort tout n’est pas perdu, enfin, que l’épreuve angoissante de la mort ouvre un passage vers la communion avec Dieu. Tout ceci grâce à notre Dieu qui n’a jamais cessé de nous surprendre. Depuis la création jusqu’à aujourd’hui, il continue de nous surprendre. Il a certainement surpris les autres créatures avec la création de l’homme et de la femme. Abraham n’aurait certainement pas été surpris d’être mis à l’épreuve, mais bien surpris que Dieu fasse changer son offrande (son fils Isaac), lui présentant un bélier. La grande surprise se trouve dans l’alliance que le Seigneur fit ce jour avec Abraham : « Je te comblerai de bénédictions, je rendrai ta descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable de la mer, et ta descendance occupera les places fortes de ses ennemis ».

Dieu a surpris Abraham avec une promesse, Sara avec un enfant. Moïse et les Israélites, lors de la traversée de la mer Rouge, avaient les yeux écarquillés d’émerveillement à la vue des murs d’eau entre lesquels ils marchaient à pied sec. Depuis lors, Dieu n’a jamais cessé de surprendre son peuple en prenant soin de lui, en lui montrant toute sa tendresse jusqu’à la terre promise.

Et comme cela ne suffisait pas, pour montrer son grand amour pour les hommes, il envoya son Fils unique sauver toute l’humanité du péché, de tout ce qui réduit l’homme au néant, de tout ce qui détruit l’homme. Il a surpris une jeune vierge, du nom de Marie qui sera la mère de son Fils, sans le concours d’un baron. Ce Jésus-Christ a passé toute sa vie à montrer que notre Dieu est un Dieu plein de surprises, en guérissant les aveugles, les boiteux, en donnant vie aux morts, en faisant vivre à nouveau le peuple d’Israël. Ce fut toute une grande surprise lorsqu’il a révélé être le Messie. Ce fut une surprise lorsque Jésus a offert le pardon à ceux-là mêmes qui l’ont trahi. Mais la surprise des surprises, c’est ce que nous fêtons cette nuit. De quoi avons-nous encore besoin pour lui faire confiance ? S’il a pu faire tout cela, il fera pour nous encore de nouvelles choses, de belles surprises.

 Avec la résurrection de Jésus, Dieu nous montre que tout n’est jamais perdu pour lui ; que rien ne lui est impossible. Qu’il faut espérer contre toute espérance, qu’il ne peut jamais nous laisser périr. En un clin d’œil, il peut transformer notre situation. Il suffit de croire en lui. Rappelez-vous qu’il est le Dieu des surprises et qu’il peut changer subitement n’importe quelle situation à laquelle vous êtes confronté ! Soyez joyeux à cause de votre espérance ; soyez patients dans la détresse ; priez avec fidélité. N’ayez plus peur car le Christ est vraiment ressuscité ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

Père Martin Davakan, O.S.A, Supérieur de l’Ordre de Saint Augustin au Togo, couvent Sainte Rita Lomé.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici