La foi est la disposition du cœur qui cherche Dieu en vérité. Elle aussi un désir du cœur qui se transforme en suppliques ineffables que seul le cœur de Dieu entend, comprend et assouvit. Elle est aussi conscience que l’on se reçoit de Dieu et que l’on retourne à Dieu. Si elle venait à manquer, le cœur de l’homme devient compliqué, malade, sec et sans repos, se disposant ainsi au refus de Dieu. En réalité, le Ressuscité désire ardemment nous faire participer à sa mission. Comment l’annoncer sans en faire l’expérience ? Comment en faire l’expérience sans avoir foi ? Demandons au Ressuscité de faire grandir en nous la foi.

Abbé Olivier-Valère AJAVON, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici