Nul ne peut venir à moi si mon Père ne l’attire vers moi

0
412

L’évangile qui nous est proposé en ce jour est d’une saveur magnifiant pour les chrétiens car il confirme leur vocation : «. Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire….» (Jn 6, 44). Et pour l’avoir reçu comme le Sauveur c’est-à-dire l’Unique Fils de Dieu et son Dernier Envoyé, le Père a communiqué aux croyants la ‘’vie éternelle’’ : «Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce» (Jn 1,16) à comprendre comme grâce de la chrétienté et grâce des charismes dès que nous sortons des eaux du baptême comme entrée dans l’Alliance nouvelle.

De l’ ‘’Enseignement’’ à la ‘’ Prédication’’

Tel est fondamentalement comment se posait la question doctrinale au temps de Jésus avec une ribambelle de courants et de maîtres depuis la nuit des temps, tant en Israël que dans toutes les civilisations du monde. En effet, en Israël, de la naissance de l’état théocratique juif au moment de la mission de Jésus, l’Enseignement de la Loi comme le décalogue explicitée dans la Torah fut détenu par les Pharisiens, les Scribes, les Docteurs de la Loi et les Prêtres sadducéens : « Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre». Cette méthode sera considérée après la Pentecôte par les premiers chrétiens comme un chemin vers l’Accomplissement en Jésus-Christ à travers son ministère. Le ‘’ Tous’’ englobait donc les guides d’Israël ayant pour un ‘’support écrit’’. Quant à Jésus, il prêchait et sa Parole se concrétisait. Cette approche convainquait plus…’’ l’acte joint à la Parole’’ et cela attirait ipso facto des foules. Ils allaient naturellement vers Jésus, préférant à ‘’l’ancien’’ son enseignement oral, plein de vie comme Révélation de Dieu : « Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous, il témoigne de ce qu’il a vu et entendu…», Mais celui qui reçoit son témoignage certifie par-là que Dieu est vrai».

En vérité cet homme était le Fils de Dieu

C’était l’exclamation de l’officier romain qui voyait Jésus mourir. Les frères juifs se sont aveuglés, refusant, rejetant et éliminant Jésus-Christ ; « et personne ne reçoit son témoignage» mais reconnu par l’étranger, païen, le romain : « Mais celui qui reçoit son témoignage certifie par-là que Dieu est vrai». Et nous les chrétiens à sa suite. Sur sa Parole : «.Tout m’a été remis par mon Père et personne ne sait qui est le Fils, si ce n’est le Père ; ni le Père, si ce n’est le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.”….» (Lc 10,22), les chrétiens proclament que Jésus-Christ est le médiateur de la Révélation et de la vie : «En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans mesure. Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main». Recevoir le témoignage de Jésus, cela montre qu’on a reconnu en lui ce qui était au cœur de la révélation biblique. On a reconnu en lui et en ses actes ce que la Bible laissait espérer, l’accomplissement de toutes les paroles et promesses antérieures : on a vu la continuité de l’œuvre de Dieu.

En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes

Il faut toujours revenir au prologue de saint Jean pour saisir sa pensée et rentrer dans la profondeur de la nature spirituelle et humaine de Jésus. Eh bien, la vie en question ou vie eternelle,’’ nephesh ‘’ en hébreux renvoyait à la vie ou à cette relation pérenne de bonheur’’ délices, paradis’’ dans laquelle demeureraient Adam et Eve entendu comme l’Humanité (homme et femme) avant le drame du soupçon et ses conséquences sur la nature humaine. Ici, nous adoptons une approche juive parmi tant d’autres d’expliquer l’état de mal dans lequel se retrouve l’Humanité. Cependant, cette vie idéale, heureuse, demeure la soif de l’Homme mais toujours incapable par faiblesse de parvenir à la ‘’reconquête de la vie’’. Ainsi se reposait donc la soif spirituelle de l’Homme et dont le remède serait l’obéissance parfaite à la Loi de Dieu. Voilà donc la mission de rédemption que Jésus-Christ a accomplie par obéissance si bien résumée au deuxième chapitre de la lettre de saint Paul aux Philippiens 2. C’est cette ‘’ vie éternelle’’ rétablie en Jésus-Christ qu’Il annonce et c’est la Parole de Dieu : « En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, Dieu lui donne l’Esprit sans mesure. Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle…».

Dans la liberté de choisir aussi…

C’est pourtant une Bonne Nouvelle comme la joie de la naissance de son premier enfant qui s’annonce. Elle se propose et ne force pas. Notre soif fondamentale cherchant à renouer sans arriver à renouer le pont avec Dieu, la réconciliation,  doit nous empresser à saisir ce moment favorable mais comme toujours, le maître du soupçon. le Diable convainc par la confusion et l’aveuglement à ne pas choisir le vrai. ‘’ Ne pas choisir, c’est encore choisir ’’ disait Jean Paul SARTRE dans son existentialisme absurde. Ainsi celui qui, dans le monde, vivait déjà selon Dieu, vient à Jésus. Le seul fait d’accepter cette lumière, de se remettre en cause et de remettre le monde en cause, c’est le discernement déjà à l’œuvre. Celui-là est entré dans le monde définitif où l’on fait l’expérience de la réconciliation et l’union avec Dieu ; il n’aura donc pas à passer par un jugement (3.36) dans la lumière de Dieu au moment de la mort. Par contre, ceux qui ne croient pas au Fils restent dans un monde de demi-vérités ; un jour ou l’autre leur univers devra être remis en cause.

Vers la foi objective

Il parait que Jean Paul Sartre, avant de mourir, devant la réalité de l’existence de Dieu disait avec regret’’ espérance, j’aurais pu commencer par là. A nous chrétiens de croire objectivement car dit Georges BERNANOS ‘’ il me semble parfois moins triste de ne pas croire en Dieu du tout que de croire en un Dieu mécanicien, géomètre et physicien.’’ C’est le malheur de la foi d’idolâtrie.

Proposée par l’Abbé Jean Baptiste LABADEH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici