Comment le pape François vit-il la pandémie ? Regard sur son compte Instagram

3
10144

En regardant le compte Instagram du pape François, qui rassemble aujourd’hui plus de 7 millions d’abonnés, on peut comprendre la façon dont le souverain pontife vit la pandémie et comment il voit son rôle face à la situation inédite que le monde traverse. Décryptage.

Il est sur tous les fronts : messe quotidienne retransmise en direct, interviews, bénédiction, temps de prière… Depuis le début de l’épidémie de covid-19, le pape François maintient une présence forte afin de soutenir et d’accompagner au mieux dans cette épreuve le peuple de Dieu dont il a la charge. Largement relayés sur les réseaux sociaux, ses gestes et paroles trouvent un écho aux quatre coins de la planète. Lui-même très actif sur les réseaux sociaux, le pape François semble s’impliquer personnellement dans le choix des photos et des vidéos accompagnées de messages spirituels à méditer. Inauguré le 19 mars 2016 avec cette invitation en tête : « Je veux marcher avec vous sur le chemin de la miséricorde et de la tendresse de Dieu », le compte Instagram du Pape, avec ses 883 publications, rassemble aujourd’hui près de 7 millions d’abonnés.

En suivant ses posts depuis l’accélération de la pandémie covid-19 en Italie, on peut décrypter comment le pape François vit ce temps particulier. Dans une interview donnée à la revue américaine Commonweal durant la Semaine sainte, il confie la vivre comme une « période de grande incertitude ». Tout en priant davantage, il réfléchit beaucoup à ses « responsabilités en tant qu’évêque de Rome et chef de l’Église catholique » à la façon dont il doit accompagner le peuple de Dieu. En analysant ses publications Instagram, une chose est frappante : on prend conscience qu’une nouvelle force de l’Église se dévoile à travers la puissance de l’image. La dramaturgie des évènements spirituels exceptionnels et de la liturgie du Triduum pascal en sont une extraordinaire illustration.

15 mars 2020 Basilique Sainte-Marie-Majeure

À la surprise de tous, le pape François va à pied en pèlerinage solitaire à la basilique Sainte-Marie-Majeure pour prier devant l’icône de la Vierge « Salus populi romani » (Sauvegarde du peuple romain), sainte patronne de Rome. Ensuite, il se recueille au pied du Crucifix miraculeux de l’église San Marcello al Corso, celui qui a protégé le peuple romain de l’épidémie de la peste en 1522. Ce crucifix restera à jamais l’image-symbole de la Semaine sainte et de Pâques 2020 :

19 mars 2020 Vatican

Juste avant le début du chapelet qui vient d’être initié par la Conférence des évêques d’Italie, le Pape adresse une prière à saint Joseph, se recueillant devant une icône représentant la visite faite par l’Ange Gabriel à celui qui est le protecteur et le « gardien » de la Sainte famille : « Prions ensemble en nous confiant à l’intercession de saint Joseph, qui connaissait la précarité et l’amertume, le souci du lendemain; mais il a su marcher dans l’obscurité de certains moments, se laissant toujours guider sans réserve par la volonté de Dieu. »

View this post on Instagram

EN: #PrayTogether, entrusting ourselves to the intercession of #SaintJoseph, who knew precariousness and bitterness. Though he worried about the future, he knew how to walk through the darkness of certain moments, always letting himself be guided by God's will without reservation. PT: #RecemosJuntos, confiandonos à intercessão de #SãoJosé, que conheceu a precariedade e a amargura, a preocupação pelo amanhã; mas soube caminhar na escuridão de certos momentos, deixando-se guiar sempre sem reservas pela vontade de Deus. ES: #OremosJuntos encomendándonos a la intercesión de #SanJosé, que conoció la precariedad, la amargura y la preocupación por el mañana; pero supo caminar en la oscuridad de esos momentos dejándose guiar siempre, sin reservas, por la voluntad de Dios. IT: #PreghiamoInsieme, affidandoci all’intercessione di #SanGiuseppe, che ha conosciuto la precarietà e l’amarezza, la preoccupazione per il domani; ma ha saputo camminare al buio di certi momenti, lasciandosi guidare sempre senza riserve dalla volontà di Dio. FR: #PrionsEnsemble, en nous confiant à l'intercession de #SaintJoseph, qui connaissait la précarité et l'amertume, le souci du lendemain; mais il a su marcher dans l'obscurité de certains moments, se laissant toujours guider sans réserve par la volonté de Dieu. DE: #ImGebetVereint, vertrauen wir uns der Fürsprache des Heiligen Josefs an. Er kannte Unsicherheit und Bitterkeit, Sorge um das Morgen; aber er wusste, die Dunkelheit bestimmter Momente zu überstehen, indem er sich immer vorbehaltlos von Gottes Willen leiten ließ. PL: #MódlmysięWspólnie, powierzajmy się wstawiennictwu św. Józefa, który poznał, czym jest niepewność i rozgoryczenie, oraz troska o jutro; ale umiał w tych trudnych chwilach kroczyć, poddając się całkowitemu prowadzeniu woli Bożej.

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

20 mars 2020 Messe du matin à Sainte-Marthe

Le Pape invite les fidèles à rester en communion spirituelle, il poste cette magnifique prière d’un saint espagnol qu’il récite chaque matin :

À tes pieds, ô mon Jésus,
je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme
dans son néant et Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour,
désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle,
je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort.
Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il.

View this post on Instagram

EN: I invite all of you participating in Mass on television to create spiritual communion: At your feet, O my Jesus, I prostrate myself and offer You the repentance of my contrite heart as it plunges itself in its own nothingness and in Your holy presence. I adore You in the Sacrament of Your love. I desire to receive You in the poor dwelling that my heart offers You. As I await the happiness of sacramental communion, I want to possess You in spirit. Come to me, O my Jesus, that I may come to You. May Your love inflame my whole being, for life and for death. I believe in You. I hope in You. I love You. So shall it be. PT: A todos aqueles que acompanham a Missa por televisões, convido a fazer a comunhão espiritual : Aos vossos pés, ó meu Jesus, me prostro e vos ofereço o arrependimento do meu coração contrito que mergulha no vosso e na Vossa santa presença. Eu vos adoro no Sacramento do vosso amor, desejo receber-vos na pobre morada que meu coração vos oferece. À espera da felicidade da comunhão sacramental, quero possuir-vos em Espírito. Vinde a mim, ó meu Jesus, que eu venha a vós. Que o vosso amor possa inflamar todo o meu ser, para a vida e para a morte. Creio em vós, espero em vós. Eu vos amo. Assim seja. ES: Invito a todos los que siguen la misa por televisión a hacer la comunión espiritual: A tus pies, oh Jesús mío, me postro, y te ofrezco el arrepentimiento de mi corazón contrito que se abisma en su nada y en Tu santa presencia. Te adoro en el sacramento de tu amor, deseo recibirte en la pobre morada que mi corazón te ofrece. En espera de la felicidad de la comunión sacramental, quiero tenerte en espíritu. Ven a mí, oh Jesús mío, que yo vaya hacia Tí. Que tu amor pueda inflamar todo mi ser, para la vida y para la muerte. Creo en Ti, espero en Ti, Te amo. Que así sea.

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

23 mars 2020 Vatican

Pour la Semaine sainte, le pape a fait transporter l’icône de la Vierge « Salus Populi Romani » de la basilique Sainte-Marie-Majeure au Vatican. C’est devant cette représentation du XIIIe siècle qu’il était venu se recueillir le 14 mars 2013, au lendemain de son élection, comme le 15 mars 2020 pour demander sa protection face à l’épidémie du coronavirus.

View this post on Instagram

PT: Rezemos todos juntos pelos doentes, pelas pessoas que sofrem. À vossa proteção recorremos, Santa Mãe de Deus. Não desprezeis as nossas súplicas em nossas necessidades, mas livrai-nos sempre de todos os perigos, ó Virgem gloriosa e bendita. Agradeço a todos os cristãos, a todos os homens e mulheres de boa vontade que rezam por este momento, todos unidos, qualquer que seja a confissão religiosa a que pertençam ES: Recemos todos juntos por los enfermos, por las personas que sufren. Bajo tu amparo nos acogemos, Santa Madre de Dios, no desprecies nuestras súplicas en las necesidades, antes bien líbranos de todo peligro, oh Virgen gloriosa y bendita. Agradezco a todos los cristianos, a todos los hombres y mujeres de buena voluntad que rezan por este momento, todos unidos, cualquiera que sea la tradición religiosa a la que pertenezcan. IT: Tutti insieme preghiamo per gli ammalati, per le persone che soffrono. Sotto la Tua protezione cerchiamo rifugio, Santa Madre di Dio. Non disprezzare le suppliche di noi che siamo nella prova, e liberaci da ogni pericolo, o Vergine gloriosa e benedetta. Ringrazio tutti i cristiani, tutti gli uomini e le donne di buona volontà che pregano per questo momento, tutti uniti, qualsiasi sia la tradizione religiosa alla quale appartengono. FR: Prions tous ensemble pour les malades, pour les personnes qui souffrent. Sous Ta protection nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu. N’ignore pas nos supplications, nous qui sommes dans l’épreuve, et libère-nous de tout danger, O Vierge glorieuse et bénie. Je remercie tous les chrétiens, tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté qui prient pour ce moment, tous unis, quelle que soit la tradition religieuse à laquelle ils appartiennent.

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

27 mars 2020 Parvis de la basilique Saint-Pierre

Le pape François avance seul, sous le ciel gris de la nuit qui commence à tomber, sur le parvis de la basilique Saint-Pierre totalement vide… Quelques instants plus tard une prière exceptionnelle commencera par la lecture de l’évangile du miracle de la tempête apaisée (Mc 4, 35-41) Une initiative historique qu’il commente ainsi dans son post : « Que, de cette colonnade qui embrasse Rome et le monde, descende sur vous, comme une étreinte consolante, la bénédiction de Dieu ».

27 mars 2020 Parvis de la basilique Saint-Pierre

Le Saint-Père se recueille devant le Christ miraculeux déplacé pour l’occasion de l’Église de San Marcello. Ce crucifix qui semble, sous une pluie incessante, pleurer avec le monde entier… « Embrasser la croix, c’est trouver le courage d’embrasser toutes les contrariétés du temps présent, en abandonnant un moment notre soif de toute puissance et de possession, pour faire place au Saint-Esprit. », écrit-il.

27 mars 2020 Parvis de la basilique Saint-Pierre

Après s’être recueilli devant le Saint-Sacrement, le pape François le soulève et le présente à la place Saint-Pierre vide, pour donner la bénédiction exceptionnelle « Urbi et Orbi », (À la Ville et au Monde). Le Pape ne dit pas un mot. Le silence est absolu, juste quelques torches illuminent la place Saint-Pierre vide mais qui, grâce aux retransmissions, n’a jamais rassemblé autant de fidèles dans l’histoire. « Ce n’est pas le temps de ton jugement, mais celui de notre jugement : le temps de choisir ce qui importe et ce qui passe, de séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas. C’est le temps de réorienter la route de la vie vers toi, Seigneur, et vers les autres. », écrit ce jour le souverain pontife.

View this post on Instagram

EN: It is not the time of your judgement, but of our judgement: a time to choose what matters and what passes away, a time to separate what is necessary from what is not. It is a time to get our lives back on track with regard to you, Lord, and to others. PT: Não é o tempo do teu juízo, mas do nosso juízo: o tempo de decidir o que conta e o que passa, de separar o que é necessário daquilo que não o é. É o tempo de reajustar a rota da vida rumo a Ti, Senhor, e aos outros. ES: No es el momento de tu juicio, sino de nuestro juicio: el tiempo para elegir entre lo que cuenta verdaderamente y lo que pasa, para separar lo que es necesario de lo que no lo es. Es el tiempo de restablecer el rumbo de la vida hacia ti, Señor, y hacia los demás. IT: Non è il tempo del tuo giudizio, ma del nostro giudizio: il tempo di scegliere che cosa conta e che cosa passa, di separare ciò che è necessario da ciò che non lo è. È il tempo di reimpostare la rotta della vita verso di Te, Signore, e verso gli altri. FR: Ce n’est pas le temps de ton jugement, mais celui de notre jugement : le temps de choisir ce qui importe et ce qui passe, de séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas. C’est le temps de réorienter la route de la vie vers toi, Seigneur, et vers les autres. DE: Es ist nicht die Zeit deines Urteils, sondern unseres Urteils: die Zeit zu entscheiden, was wirklich zählt und was vergänglich ist. Es ist die Zeit, den Kurs des Lebens wieder neu auf dich, Herr, und auf die Mitmenschen auszurichten.

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

1er avril 2020 Audience générale depuis la bibliothèque du Palais apostolique

Lors de l’audience générale retransmise depuis la bibliothèque du palais apostolique, le souverain pontife encourage tous les catholiques à se confier, « en ces jours difficiles que nous sommes en train de vivre » en la Divine miséricorde et « à l’intercession de saint Jean-Paul II, la veille du 15e anniversaire de sa mort ».

View this post on Instagram

EN: In these difficult days we are living through, I encourage you to entrust yourselves to the Divine Mercy and the intercession of St. John Paul II, on the eve of the 15th anniversary of his death. I offer you my heartfelt blessings. #generalaudience PT: Nestes dias difíceis que estamos vivendo, encorajo vocês a se entregarem à Divina Misericórdia e à intercessão de São João Paulo II, na véspera do 15º aniversário de sua morte. De coração, abençoo vocês. #audiênciageral ES: En estos difíciles días que estamos viviendo, os animo a que os encomendéis a la Divina Misericordia y a la intercesión de San Juan Pablo II, en la vigilia del 15° aniversario de su muerte. Os bendigo de corazón. #audienciageneral IT: In questi giorni difficili che stiamo vivendo, vi incoraggio ad affidarvi alla Divina Misericordia e all’intercessione di San Giovanni Paolo II, alla vigilia del 15° anniversario della sua morte. Di cuore vi benedico. #udienzagenerale FR: En ces jours difficiles que nous sommes en train de vivre, je vous encourage à vous confier en la Divine Miséricorde et à l'intercession de saint Jean-Paul II, à la veille du 15e anniversaire de sa mort. Je vous bénis de tout coeur. #audiencegénérale PL: W tych trudnych dniach, które przeżywamy, zachęcam was do zawierzenia siebie Bożemu Miłosierdziu i wstawiennictwu św. Jana Pawła, w przededniu 15. rocznicy jego śmierci. Z serca wam błogosławię. #audiencjaogólna DE: In diesen schwierigen Tagen, in denen wir leben, ermutige ich, euch am Vorabend des 15. Todestages des heiligen Johannes Paul II. der Göttlichen Barmherzigkeit und seiner Fürsprache anzuvertrauen. Ich segne euch von Herzen. #generalaudienz

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

Dimanche des Rameaux, le 5 avril 2020Basilique Saint-Pierre

Dans une basilique totalement vidée de ses fidèles, le pape François célèbre la messe des Rameaux. Au cours de son homélie, le Saint-Père dresse un parallèle entre les souffrances vécues par Jésus dans sa Passion, et les épreuves que le monde traverse aujourd’hui. Et il poste ce message : « Le drame que nous sommes en train de traverser en ce moment nous pousse à prendre au sérieux ce qui est sérieux, et à ne pas nous perdre dans des choses de peu de valeur ; à redécouvrir que la vie ne sert à rien si on ne sert pas. Parce que la vie se mesure sur l’amour. »

View this post on Instagram

PT: O drama que estamos a atravessar neste período impele-nos a levar a sério o que é sério, a não nos perdermos em coisas de pouco valor; a redescobrir que a vida não serve, se não se serve. Porque a vida mede-se pelo amor. Então, nestes dias da Semana Santa, em casa, permaneçamos diante do Crucificado – contemplai, contemplai o Crucificado! –, medida do amor de Deus por nós. Diante de Deus, que nos serve até dar a vida, contemplando o Crucificado peçamos a graça de viver para servir. Procuremos contactar quem sofre, quem está sozinho e necessitado. Pensemos no bem que podemos fazer. #domingoderamos ES: El drama que estamos atravesando en este tiempo nos obliga a tomar en serio lo que cuenta, a no perdernos en cosas insignificantes, a redescubrir que la vida no sirve, si no se sirve. Porque la vida se mide desde el amor. De este modo, en casa, en estos días santos pongámonos ante el Crucificado —mirad, mirad al Crucificado—, que es la medida del amor que Dios nos tiene. Y, ante Dios que nos sirve hasta dar la vida, pidamos, mirando al Crucificado, la gracia de vivir para servir. Procuremos contactar al que sufre, al que está solo y necesitado. Pensemos en el bien que podemos hacer. #domingoderamos FR: Le drame que nous sommes en train de traverser en ce moment nous pousse à prendre au sérieux ce qui est sérieux, et à ne pas nous perdre dans des choses de peu de valeur ; à redécouvrir que la vie ne sert à rien si on ne sert pas. Parce que la vie se mesure sur l’amour. Alors, en ces jours saints, à la maison, tenons-nous devant le Crucifié – regardez, regardez le Crucifié ! –, mesure de l’amour de Dieu pour nous. Devant Dieu qui nous sert jusqu’à donner sa vie, demandons, en regardant le Crucifié, la grâce de vivre pour servir. Cherchons à contacter celui qui souffre, celui qui est seul et dans le besoin. Pensons au bien que nous pouvons faire. #dimanchedesrameaux

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

Jeudi saint, le 9 avril 2020 Basilique Saint-Pierre

Au soir du Jeudi saint, dans son homélie de la messe de la Cène du Seigneur, le pape François remercie les prêtres mobilisés face à l’épidémie et dont c’est la fête le Jeudi saint. « Le Seigneur veut rester avec nous, dans l’eucharistie, et ainsi nous devenons des tabernacles du Seigneur : nous portons le Seigneur avec nous ».

View this post on Instagram

EN: The Lord wants to remain with us in the Eucharist. We thus become tabernacles of the Lord. We bear the Lord with us. #HolyThursday PT: O Senhor quer permanecer conosco na Eucaristia, e assim também nós nos tornamos tabernáculos do Senhor: levemos o Senhor conosco. #QuintaFeiraSanta ES: El Señor quiere permanecer con nosotros en la Eucaristía, y así nos convertimos en tabernáculos del Señor: llevamos al Señor con nosotros. #JuevesSanto IT: Il Signore vuole rimanere con noi, nell’Eucaristia, e così noi diventiamo tabernacoli del Signore: portiamo il Signore con noi. #GiovedìSanto FR: Le Seigneur veut rester avec nous, dans l'eucharistie, et ainsi nous devenons des tabernacles du Seigneur: nous portons le Seigneur avec nous. #JeudiSaint DE: Der Herr will bei uns bleiben, in der Eucharistie, und so werden wir Tabernakeln des Herrn: wir tragen den Herrn in uns. #EN: The Lord wants to remain with us in the Eucharist. We thus become tabernacles of the Lord. We bear the Lord with us. #HolyThursday PT: O Senhor quer permanecer conosco na Eucaristia, e assim também nós nos tornamos tabernáculos do Senhor: levemos o Senhor conosco. #QuintaFeiraSanta ES: El Señor quiere permanecer con nosotros en la Eucaristía, y así nos convertimos en tabernáculos del Señor: llevamos al Señor con nosotros. #JuevesSanto IT: Il Signore vuole rimanere con noi, nell’Eucaristia, e così noi diventiamo tabernacoli del Signore: portiamo il Signore con noi. #GiovedìSanto FR: Le Seigneur veut rester avec nous, dans l'eucharistie, et ainsi nous devenons des tabernacles du Seigneur: nous portons le Seigneur avec nous. #JeudiSaint DE: Der Herr will bei uns bleiben, in der Eucharistie, und so werden wir Tabernakeln des Herrn: wir tragen den Herrn in uns. #Gründonnerstag

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

Vendredi saint, le 10 avril 2020 Basilique Saint-Pierre

En présence du crucifix miraculeux de San Marcello in Corso, le Saint-Père conduit le Chemin de croix préparé par l’aumônerie de la maison de détention « Due Palazzi » à Padoue : « Regarde les bras ouverts du Christ crucifié, laisse-toi sauver toujours de nouveau. »

Samedi saint, le 11 avril 2020 En prière devant le saint Suaire

En union avec la veillée de prière exceptionnelle devant le Saint-Suaire, le Pape poste cette méditation : « Ce visage défiguré par les blessures communique une grande paix. Son regard ne cherche pas nos yeux mais notre cœur, c’est comme s’il nous disait : aie confiance, garde l’espérance ; la force de l’amour de Dieu, la force du Ressuscité vainc tout. »

View this post on Instagram

EN: This Face disfigured by wounds communicates great peace. His gaze is directed not to our eyes but to our heart, as if to say: Have faith, do not lose hope. The power of the love of God, the power of the Risen One overcomes all things. #HolyShroud PT: Este Rosto desfigurado por feridas comunica uma grande paz. Seu olhar não procura os nossos olhos, mas o nosso coração, é como se nos dissesse: tem confiança, não percas a esperança; a força do amor de Deus, a força do Ressuscitado tudo vence. #SantoSudário ES: Este Rostro desfigurado por las heridas transmite una gran paz. Su mirada no va en busca de nuestros ojos, sino de nuestro corazón. Es como si nos dijese: ten confianza, no pierdas la esperanza; la fuerza del amor de Dios, la fuerza del Resucitado, todo lo vence. #SábanaSanta IT: Questo Volto sfigurato dalle ferite comunica una grande pace. Il suo sguardo non cerca i nostri occhi ma il nostro cuore, è come se ci dicesse: abbi fiducia, non perdere la speranza; la forza dell’amore di Dio, la forza del Risorto vince tutto. #SacraSindone FR: Ce visage défiguré par les blessures communique une grande paix. Son regard ne cherche pas nos yeux mais notre cœur, c'est comme s'il nous disait: aies confiance, ne perds pas l’espérance; la force de l'amour de Dieu, la force du Ressuscité vainc tout. #SaintSuaire DE: Dieses von den Wunden entstellte Antlitz vermittelt einen tiefen Frieden. Sein Blick sucht nicht unsere Augen, sondern unser Herz – so als würde er uns sagen: Hab Mut, verliere nicht die Hoffnung. Die Kraft der Liebe Gottes, die Macht des Auferstandenen wird siegen. PL: To oblicze zniekształcone przez rany niesie ze sobą wielki pokój. Jego spojrzenie nie szuka naszych oczu, ale naszego serca, jak gdyby chciało powiedzieć: zaufaj, nie trać nadziei; siła Bożej miłości, siła Zmartwychwstałego zwycięża wszystko.

A post shared by Pope Francis (@franciscus) on

Veillée pascale, le 11 avril 2020 Basilique Saint-Pierre

Avec cette cérémonie, la plus importante de l’année liturgique, le pape conclut le Samedi saint, le jour du grand silence : « Tout ira bien », car « Jésus est sorti pour nous, il est ressuscité pour nous (…) N’ayez pas peur, soyez sans crainte : voici l’annonce d’espérance. Elle est pour nous, aujourd’hui. Ce sont les paroles que Dieu nous répète dans la nuit que nous traversons. »

Dimanche de la Miséricorde, le 16 avril 2020 Église Santo Spirito in Sassia

À l’occasion de la fête de la Divine miséricorde, le pape François célèbre la messe à l’église Santo Spirito in Sassia, connue pour être le sanctuaire de la Divine Miséricorde. Il poste ensuite ce message : « Le Seigneur attend que nous lui apportions nos misères, pour nous faire découvrir sa miséricorde. »

Avec Aleteia

3 Commentaires

  1. Please let me know if you’re looking for a article author for your weblog.
    You have some really good posts and I feel I would be a good asset.
    If you ever want to take some of the load off, I’d really like to write some articles for your blog in exchange for a link back
    to mine. Please blast me an e-mail if interested.
    Kudos!

  2. You actually make it appear really easy together with your presentation but I find this topic to be
    actually one thing which I feel I would never understand.

    It seems too complicated and very large for me. I’m taking a look forward on your subsequent post, I’ll attempt to get the hang
    of it!

    Here is my website: Twila

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici