Je suis le chemin, et qui m’a vu, a vu le Père

0
437

Bien chers frères et sœurs en Christ, toujours en confinement, loué soit Jésus-Christ ! Ce 5ème dimanche de Pâques peut être baptisé  » Dimanche des ministères « . Les ministères, si divers dans l’Eglise, sont ordonnés au service de la communauté. Chacun, par son ministère propre, constitue une pierre qui entre dans l’édification de l’Eglise. Chaque chrétien met ainsi ses pas dans ceux de Jésus-Christ, « le chemin, la vérité et la vie », lui-même chargé du ministère de salut de l’humanité.

La primordiale de cette série, est « le chemin » car c’est ce chemin qui nous fait marcher en vérité et dans la vie. Jésus ne donne pas de définition mais  » je suis le chemin  » est une invitation. Jésus indique un service. Notre foi est en effet, une recherche, une démarche, un approfondissement et finalement une relation à Dieu. Chacun est appelé à emprunter le chemin du Christ qui nous fait rencontrer Dieu, et grâce à lui nos prochains à aimer, à aider et à secourir.

Ce chemin, on ne sait où il peut nous conduire ; ainsi la foi chrétienne se donne-t-elle non comme une assurance, mais comme un saut dont on ne connaît pas les suites.  » Je suis le chemin, et qui m’a vu a vu le Père « . Ce chemin bouleverse nos images de Dieu et touche en profondeur à notre vie. La demeure du Père, ce n’est pas d’abord l’au-delà de la foi et de la vie, mais la vie elle-même dans ce qu’elle est de relation d’amour et de confiance entre Dieu vivant et nous, nous et les autres. Ce chemin ne nous enferme donc pas dans une citadelle, même en ce temps de confinement, mais nous ouvre à la liberté et au service.

Puisse Dieu nous aider à mieux comprendre cette vérité et à en vivre tous les jours de notre vie. Amen!

Père Jean Jacques TOUDEKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici