Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit

0
416

La vie chrétienne est une aventure dans laquelle le baptisé s’engage avec le Christ. Le terme « engagement » fait tout de suite penser à toute une série d’obligations auxquelles se laisse contraindre le nouvel élu. Et pourtant il n’en est rien. C’est plutôt le Christ, devenu le sauveur de son âme, qui lui offre gratuitement une demeure en Lui. Cette place de choix qu’apporte l’adhésion au Christ, il lui revient de la conserver et de l’exalter en vue de donner sens à sa vie.

Pour ce faire, il doit habiter cette nouvelle demeure, s’établir en Jésus. Ainsi lui faudra-t-il apprendre, en toute liberté, à ne dépendre que de Jésus puisque sans Lui il perd toute capacité à faire quoique ce soit de bien, de beau et de saint. Il gagnerait donc à orienter vers lui toutes ses pensées, à faire porter sur lui ses paroles et à faire prendre source en lui toutes ses actions. Ce faisant, il correspondra davantage à la volonté du Père pour qui la sainteté n’est guère un fruit à porter mais son être même.

Où en sommes-nous, bien aimés du Seigneur ? Allons-y, le jeu en vaut la chandelle. Que Dieu nous y aide ! Amen !

Père Jean Jacques Toudeka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici