Pas de plus grand amour que de donner sa vie

0
426

Chers frères et sœurs, notre amour peut se jauger à plusieurs critères. On peut se demander si l’on aime vraiment ou d’apparence, mais on peut aussi se poser la question de savoir si l’on a épuisé ses ressources pour aimer ou si l’on peut encore faire un peu plus.

Si la vérité de notre amour dépend plus de la grâce de Dieu que de notre effort personnel, on peut affirmer sans risque de se méprendre que la grandeur de notre amour dépend fortement de notre volonté d’homme. Dis-moi comment tu aimes, et je te dirai si tu aimes assez. Jésus estime l’amour assez grand à notre capacité de donner, de donner notre vie. En effet, la gratuité est considérée aujourd’hui comme une chose obsolète, tant la survie au quotidien devient un défi important à relever. Et pire, que l’on demande de donner sa misérable vie, c’est trop demander. Et pourtant il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie… Donner sa vie, c’est oublier les blessures du passé qui nous ont arraché notre dignité pour accorder le pardon; c’est se dessaisir de ses sécurités du présent sur lesquelles l’on compte pour combler les autres; c’est se livrer aux incertitudes de l’avenir tout en se gardant de refermer ses mains sur ce que l’on possède.

Nous sommes donc invités à faire toujours mieux et plus pour que notre amour grandisse de jour en jour, pour que nous soyons à même d’en réaliser la plus grande de toutes ses expressions. Que la grâce de Dieu nous en rende capables. Amen !

Père Jean Jacques Toudeka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici