« Comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés »

0
399

Ayant fait à ses chers disciples ses dernières recommandations et ses adieux, Jésus se tourne vers son Père. Lui qui n’a jamais rien revendiqué pour Lui-même demande maintenant la gloire. Car il y va de la gloire de Dieu, d’honorer le Fils obéissant en le glorifiant.

Comme un messager fidèle, Jésus rend compte de sa mission accomplie ici-bas (v. 4). Un des côtés de cette œuvre avait été de parler du Père aux siens (v. 6 et 26 j 17.24-26). Maintenant Il parle des siens au Père pour les Lui confier puisque Lui-même va les quitter. Et ses arguments sont infiniment touchants: «Ils ont gardé ta parole… ils ont cru que toi tu m’as envoyé», dit-Il (autrement dit: ils ont de l’amour pour moi — ch. 14 v. 23 j 14.23-24), alors que nous savons combien était faible la foi des pauvres disciples (v. 6 à 8; comp. ch. 14 v. 9 j 14.8-11). — D’ailleurs «ils sont à toi…» (v. 9) continue le Seigneur — comment les abandonnerais-tu?

«Je suis glorifié en eux», ajoute-t-Il, faisant appel à l’intérêt que le Père porte à la gloire du Fils.

Enfin, Il souligne la situation difficile de ses rachetés qui sont dans un monde si dangereux et éprouvant pour la foi, monde que lui-même ne connaît que trop bien. Oui, c’est en parfait intercesseur que Jésus plaide la cause de ses disciples… et aujourd’hui la nôtre.

Père Joseph Bassitom, diocèse d’Aneho-Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici