La Parole porte du fruit dans un cœur fertile

0
198

Luc 8, 4-15

Bien chers sœurs et frères, loué soit Jésus-Christ, à jamais !

Nous connaissons très bien la parabole du semeur. Selon moi, c’est sans commentaire. Mais permettez-moi d’en dire quelques mots.

La parabole du semeur est une parabole sur la parole de Dieu. La Parole ne se sème pas en serre chaude, mais dehors, à tout vent. Le semeur n’est semeur que parce qu’il jette sa graine, parce qu’il s’en possède, parce qu’il cesse de la garder. Le semeur ne commence pas par apprécier les bons et les mauvais, la terre et les cailloux. Son geste est celui du risque. Il ne calcule pas, il sème. Il sort pour semer.

Si la semence sèche, c’est parce qu’il n’y a pas de racine. Si la parole est étouffée, cela ne vient pas des épines, mais de celles et ceux qui les ont laissé pousser en liberté. Chers sœurs et frères, si nous avons de la volonté, nous pouvons empêcher de pousser et nous pouvons faire de la racine un usage convenable. Dans cette parabole, Jésus parle non du « monde », mais du « souci du monde », non de la « richesse », mais de la « séduction de la richesse ».

Dans la parabole du semeur, le souci ne se trouve ni au niveau du semeur ni au niveau de la semence. Le souci se trouve, en effet, au niveau de la terre où la parole est semée, en d’autres termes, la disposition de notre cœur. Dans quelle terre accueillons-nous la Parole de Dieu ? Il importe donc de nous voir en face de notre responsabilité : sans terrain qui reçoit, pas de parole qui germe ! Car la Parole tombe dans les endroits les plus inattendus.

Nous sommes invités à écouter la Parole avec attention, puis la garder fidèlement en mémoire. Pour y parvenir, notre cœur ne devrait pas être encombré. Nous devons nous libérer de l’amour des biens ce monde. Notre attention doit être sur la Parole. Mais il ne suffit pas de l’entendre. Pour qu’elle porte de fruits, nous devons l’accueillir et la mettre en pratique. Chers sœurs et frères, soyons attentifs à la Parole de Dieu, poussons profondément nos racines et débarrassons-nous des soucis du monde.

Père Doméfa Komi Brice AKAGBO, OSA, Couvent Sainte Rita de Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici