La sainteté, vocation fondamentale de tout baptisé-disciple du Christ

0
314

Solennité de la Toussaint
• Première lecture : Ap. 7, 2-4. 9-14
• Psaume 23
• Deuxième lecture : 1Jn. 3, 1-3
• Évangile : Mt 5, 1-12


Frères et sœurs en Christ,
Nous célébrons en cette solennité le Dieu trois fois saint. Il est « saint, saint, saint… ». La sainteté est sa nature. C’est cette sainteté qu’il nous communique en son Fils Jésus Christ et dans la puissance de l’Esprit Saint par la foi et le baptême.
La sainteté devient ainsi la vocation fondamentale de tout baptisé-disciple du Christ. Le Concile Vatican II nous le rappelle : « il est donc bien évident pour tous que l’appel à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité s’adresse à tous ceux qui croient au Christ, quel que soit leur état ou leur forme de vie … » (Lumen Gentium, n°40).


Dans le sermon sur la montagne, dont nous venons d’écouter un extrait, Dieu présente un projet de bonheur à ses disciples malgré les épreuves et les souffrances à endurer. Et Jésus déclare au verset 48 du chapitre 5 de l’Evangile de Saint Matthieu, reprenant Lévitique 19,2 : « Soyez saints comme votre Père céleste est saint ». Dieu l’Unique Saint nous offre sa sainteté. Prosternons-nous donc et adorons-le ensemble avec tous les saints et saintes, nos ainés dans la foi, « nos ancêtres au cœur droits ».


La sainteté est le chemin de notre Dieu. Les saints et les saintes sont nos frères et sœurs qui ont marché humblement au pas de leur Dieu. Comme nous le dit saint Jean dans la première lecture c’est « la foule immense » de ceux qui « viennent de la grande épreuve ; ils ont lavé leurs robes, ils les ont blanchies par le sang de l’Agneau. ». Le chemin de la sainteté est un chemin d’épreuve mais de bonheur. « Heureux » dit Jésus neuf fois dans l’Evangile et il ajouta : « réjouissez-vous ».


Nous sommes pécheur et donc incapables de gravir la montagne du Seigneur. Mais comme Sainte Thérèse de Lisieux, nous sommes appelés à prendre « l’ascenseur de l’Amour ». Car parcourir la route de la sainteté c’est aimer Dieu en aimant nos frères et sœurs. En effet, Dieu est AMOUR et nous sommes des enfants de Dieu. Saint Jean écrit dans la deuxième lecture : « voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu et nous le sommes ». Ensemble, célébrons Dieu dans tous ses saints et saintes.


Frères et sœurs acceptons ce bonheur de la sainteté, acceptons d’être des saints à la suite de tous les saints. Laissons-nous brûler par ce bonheur d’être livré à la merci de tous pour manifester l’Amour de Dieu qui est notre identité d’enfants de Dieu à notre monde. Saint Augustin disait : « Aime et fais ce que tu veux… » Car si nous aimons vraiment, nous ne pouvons que servir Dieu en faisant le bien, à temps et à contre temps. C’est ce que les saints et saintes nous ont laissé en témoignage et c’est en cela qu’ils intercèdent pour nous en étant nos modèles.


P Pierre Marie Chanel AFFOGNON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici