Jésus, Fils de David, prends pitié de moi

1
308

1ère lecture : Ap 1, 1-4 ; 2, 1-5a

Ps : 1, 1-2.3. 4a, 4bc.6

Evangile : Lc 18, 35-43

L’histoire de l’aveugle de Jéricho, est toute une étape de conversion pour l’homme qui cherche Dieu. Imaginons ensemble cet aveugle parmi la foule qui accompagnait Jésus. Ayant souvent entendu parler de Jésus, de ses guérisons et miracles, l’aveugle de Jéricho murissait déjà en lui une rencontre avec le Christ. Voilà que l’occasion se présente enfin pour lui, imaginez son immense joie. Qu’a-t-il donc fait d’extraordinaire pour que son histoire constitue une étape de conversion ?

Nous découvrons trois attitudes chez l’aveugle de Jéricho comme une démarche vers la conversion : l’initiative d’aller vers Jésus, implorer sa miséricorde, avoir une foi solide.

  • L’initiative d’aller vers Dieu :

Bien qu’il soit aveugle, il n’a pas redouté d’aller vers Jésus. Il a en lui la soif de Dieu. Le chrétien sur le chemin de la conversion, doit avoir cette même soif, un désir ardent de rencontrer le Christ. Aujourd’hui, nous n’allons pas rencontrer le Christ au beau milieu d’une foule comme à Jéricho, mais nous pouvons le rencontrer dans les célébrations liturgiques, le rencontrer dans le prochain. Profitons de chaque occasion pour rencontrer le Christ.

  • Implorer sa miséricorde

Nous voyons donc que l’objectif de cette rencontre tant désiré, était tout simplement de formuler une demande : implorer sa miséricorde. Ce cri d’appel « Jésus, Fils de David, prends pitié de moi », doit être le cri d’appel de chaque chrétien envers Dieu. Nous avons tous besoin de la miséricorde de Dieu car nous sommes tous pécheurs. L’aveugle de Jéricho s’est reconnu pécheur et du coup, il compte sur la miséricorde de Dieu pour être sauvé. Comptons toujours sur la miséricorde insondable de Dieu.

  • Avoir une foi solide

C’est la foi qui a entrainé cet aveugle à qualifier Jésus de Fils de David. En donnant ce titre messianique à Jésus, l’aveugle de Jéricho affirme que Jésus est le Messie promis, issu de la descendance de David (Luc 1, 32). Si nous croyons tous que Jésus est vraiment le Messie, nous retrouverons tous la vue, pour vivre dans sa lumière. Cherchons vraiment à sortir de nos ténèbres, en ayant la soif de trouver Jésus, pour qu’il nous guérisse de nos aveuglements 

RP Ghislain GUIDI, Paroisse Saints Pierre et Paul de NOEPE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici