Attendre le Seigneur dans l’attention aux malheureux, l’humilité et la joie

0
214

La liturgie de la Parole de ce 3e dimanche de l’Avent, dénommé dimanche de la joie, nous présente en 1re lecture le Messie, l’Oint de Dieu qui apportera consolation aux malheureux; Messie vis-à-vis de qui Jean s’incline dans l’Évangile avec une humilité impressionnante.
Bien-aimés de Dieu, nous sommes invités à la lumière de ces textes en ce jour à :

Être bienfaisants envers ceux qui souffrent, surtout ceux que nous torturons encore dans nos prisons de haine et d’indifférence.

Revêtir l’humilité et la discrétion du Précurseur dans le bien que nous faisons.

Garder la joie malgré tout mais aussi la semer autour de nous comme nous le recommande saint Paul (cf. 2e lecture). Les problèmes de la vie et les mésententes ravissent souvent cette joie. Alors, que dois-tu faire aujourd’hui pour que ton conjoint, tes collaborateurs, tes enfants, tes amis, tes confrères… soient en joie à tes côtés ?

Père Jean-Baptiste TAKOUMA, Vicaire à la paroisse Saint François-Xavier de Badou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici