Poser un regard renouvelé et empreint d’espérance sur nos ennemis et les situations difficiles…

0
366

La 1re lecture de ce lundi de la 3e semaine de l’Avent nous présente une scène insolite. Le peuple d’Israël en exode approchait de la Terre promise. Il ne restait qu’à traverser la ville de Moab. Les Moabites, voyant en Israël une menace à neutraliser, firent appel au réputé devin païen Balaam pour jeter des sorts à ce peuple importun. Mais au lieu de maudire, Balaam, sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu prononça des paroles élogieuses et annonça l’avènement du Messie d’Israël.

Demandons au Seigneur de nous donner son Esprit afin que, comme Balaam, nous posions un regard renouvelé et plein d’espérance sur nos adversaires ainsi que les situations désespérées de l’existence (comme la pandémie de l’heure).

Au lieu de condamner sans cesse les autres ou de croire que tout va mal, soyons plutôt optimistes. Essayons d’en faire notre effort de l’Avent!

Père Jean-Baptiste TAKOUMA, Vicaire à la paroisse Saint François-Xavier de Badou (Diocèse d’Atakpamé TOGO)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici