Méditer sur les merveilles du Seigneur, un levier de notre foi en temps de crise

0
227

Dans l’Évangile de ce jour (Luc 7, 18b-23), Jean Baptiste, mis au parfum des actions de Jésus, envoya de sa prison deux de ses disciples auprès de ce dernier pour s’assurer qu’Il est vraiment le Messie attendu. À ses yeux, ce Jésus insensible à son emprisonnement semble ne pas correspondre au Messie juge et purificateur d’Israël qu’il avait annoncé (cf. Luc 3, 16-17). Pour tout dire, son message semble moins une question qu’une invitation à passer à l’action.

Oui frères et sœurs, comme à Jean, le silence apparent de Dieu dans nos épreuves nous paraît déroutant. Nous aurions voulu que Dieu nous venge et punisse les ennemis de l’humanité. La déception que nous éprouvons suscitent en nous des doutes, des questions qui normalement doivent contribuer à épurer notre foi.

Pour toute réponse donc, Jésus invite son Précurseur à contempler les miracles qu’Il accomplit. Oui frères et sœurs, quand tout sombre autour de nous, quand les vagues du doute nous submergent, faisons mémoire des merveilles que le Seigneur accomplit chaque jour pour nous. Ce sera le levier de notre foi, une foi inébranlable en Dieu.

Père Jean Baptiste TAKOUMA, Vicaire à la paroisse Saint François-Xavier de Badou (Diocèse d’Atakpamé)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici