Ma barque, ma vie

1
319

1Jn 4, 11-18 / Ps 71 (72) / Mc 6, 45-52

A première vue, l’on risque de ne pas comprendre pourquoi Jésus “oblige’’ ses disciples à le précéder sur l’autre rive. Ils auraient pu rester pour le voir redonner aux hommes la force de reprendre leurs chemins. Après quoi, ils iraient se ressourcer avec lui sur la montagne, avant de descendre pour engager le combat contre la nuit et la mer. Le titre de la leçon que le Maître voudrait leur faire assimiler serait sans doute : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5). Quand tout semble aller de soi, nous nous croyons forts, et pourtant nous sommes si faibles.

Sans Jésus, la barque des disciples est à la merci des flots. Jésus est tout seul à terre, les disciples se débattent sans gain de cause au cœur de la mer. N’oublions pas que Pierre, André, Jacques et Jean sont des spécialistes de la mer de par leur profession de pêcheurs. Jésus est où par rapport à la barque de ta vie ? Les forces du mal, les vents contraires sont si offensifs que tu ne peux jamais en venir à bout sans Jésus. Quel poids transportes-tu à bord de ta barque ? Saint Augustin, à la suite de saint Jean répond : « Mon poids, c’est mon amour » ; et toi ? Y a-t-il de la place pour Jésus, lui l’amour parfait qui chasse la peur ? Quelle orientation prétends-tu donner à la barque de ta vie que tu penses mener sans Jésus, sans avec Jésus, sans selon Jésus ? Y a-t-il de la place pour tes frères et sœurs que tu prendras dorénavant la ferme résolution d’aimer malgré tout ?

Jésus te dit : « Confiance ! C’est moi : n’aie pas peur ! » Je vais bouleverser ta vie pour un court instant, le temps d’y remettre de l’ordre. C’est lui qui fait tomber les vents dans ta vie. Il n’a pas encore dit son dernier mot. Il n’a pas dit que tu couleras, il n’a pas dit que tu sombreras. Il a dit : « Confiance ! »

 P. Charles FOMA, vicaire à Sévagan (Diocèse d’Aného)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici