Dieu est vraiment Bon

0
125

Après la description de l’Homme dans le projet de Dieu, une situation très merveilleuse, le troisième chapitre du livre de la Genèse nous ramène à l’origine de la souffrance dans le monde. D’abord l’auteur sacré prend tout le temps pour nous expliquer en long et en large que la création est une très bonne œuvre, elle reflète la nature du Créateur « .. Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon » (Gn1.31); la création est une œuvre d’amour de Dieu. L’Homme est au cœur de cette création, et donc il est au cœur du Créateur, le Dieu suprême et bon. Alors d’où vient la souffrance, le mal ? Le mal ne vient pas de Dieu, la souffrance des Hommes d’aujourd’hui est la conséquence du choix qu’ils ont fait contre Dieu. L’auteur sacré passe par un récit à trois périodes : la tentation, le péché et le jugement. Sans s’attarder sur la richesse de ce texte qui expose ce que nous appelons le « péché originel », il important de rappeler que nous chrétiens, lisons ce texte à la lumière de l’Evangile.

Si nous prenons l’Evangile de l’enfant prodigue de Saint Luc (Lc15.11), Jésus nous montre que ce qui doit focaliser notre attention, ce n’est pas le mal commis, mais la miséricorde Dieu. Voilà le secret pour sortir du mal ! Se tourner vers Dieu qui est la lumière et la vie, c’est le moyen de quitter l’obscurité du péché. Et là, nous avons besoin de prendre notre responsabilité comme l’enfant prodigue qui reconnait son mal, sa souffrance et prend la route en direction de la maison ; retour vers le Père. Prendre notre responsabilité d’enfant de Dieu est très important pour notre bonheur ici-bas et après notre mort.Adam et Eve ont refusé de prendre leur responsabilité en optant pour l’accusation. L’homme accuse Dieu et la femme : « L’homme dit : “La femme que tu as mise avec moi m’a donné..» ; et la femme quant à elle accuse le serpent : « La femme répondit : “Le serpent m’a trompée.. ».

L’accusation est le moyen malicieux que le diable met dans la vie des Hommes pour les diviser ; d’ailleurs, l’un des noms que la Bible donne au diable est « l’accusateur » : « car il a été précipité, l’ACCUSATEUR de nos frères, celui qui les accusait jour et nuit …» (Ap12.9) Nous sommes souvent tous très tentés d’accuser notre entourages pour les malheurs qui nous arrivent. Nous rejetons ainsi toute la responsabilité de nos souffrances sur les autres. Et les conséquences de telle attitude n’ont jamais été salvatrices, au contraire, c’est la division, la haine, la colère, l’infantilisation permanente etc… Prendre ses responsabilité, assumer ce qui nous arrive, et prendre la décision d’œuvre pour le bien de soi-même et des autres ; et tout ceci pour la gloire de Dieu et le salut des âmes, voilà l’attitude des enfants de Dieu.

Jésus nous donne un exemple de prise de responsabilité dans l’Evangile d’aujourd’hui. Sa bonté et son amour ont attiré des gens à lui. Et depuis 3 jours ces gens-là le suivaient, oubliant tout, juste pour être avec lui. Jésus, contrairement aux apôtres qui sont tombés dans le piège de raisonnement creux qui aboutit souvent à l’accusation et dont la conséquent est la mort, décide de nourrir ce peuple pour la gloire de Dieu et pour leur salut.
Bien-aimés dans le Seigneur Jésus, la Parole de Dieu nous invite aujourd’hui à prendre nos responsabilités. A éviter de pointer le doigt vers l’autre. Prendre du recul, voir la réalité en face, reconnaitre ses tords, et chercher à progresser dans le sens du bien pour soi et pour tout le monde, voilà l’attitude de celui qui veut être bon comme le Créateur. Les autres ont certainement leur part de responsabilité dans ce qui nous arrive, mais à quoi servira-t-il à passer nos temps dans l’accusation et dans l’inaction. Levons-nous comme l’enfant prodigue et retournons vers la maison du Père. Il est bon et il nous attend.

GOD IS GOOD, ALL THE TIME, and ALL THE TIME, GOD IS GOOD !!!

Père AGOH K.O. Michel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici