La joie d’annoncer la bonne nouvelle

0
183

Ac 2, 14.22b-33, Ps14, Mt 28, 8-15

Bien chers frères et sœurs en Christ, nous sommes dans l’octave de Pâques et les textes proposés à notre méditation expriment toujours la joie de la résurrection. En effet, l’évangile de ce jour nous rapporte qu’avec une grande joie, les femmes coururent porter la nouvelle aux disciples. Bien-aimés, comment ne pas être dans l’allégresse quand on fait la rencontre du Christ ressuscité ?

Comment ne pas être dans l’allégresse quand on est chargé d’annoncer la bonne nouvelle de la résurrection ? Marie-Madeleine et l’autre Marie ont fait l’expérience de cette joie indicible. En tant que chrétiens, nous sommes appelés à vivre dans la joie et à annoncer joyeusement la bonne nouvelle de Pâques. Ai-je cette joie ? Est-ce que j’annonce la joyeuse nouvelle à mes frères et sœurs ?

La joie nous donne le courage et nous porte vers les autres. Le chrétien doit être joyeux par nature. Il ne s’agit pas d’une joie superficielle. Il s’agit plutôt d’une joie profonde, lumineuse, contagieuse, vraie et constante. Il y a de la sérénité dans la joie chrétienne. Elle est comme une force tranquille. Bien-aimés soyons toujours dans l’allégresse à l’exemple de ces femmes dont nous parle l’évangile de ce jour.


Que le Christ ressuscité nous donne la grâce d’être des témoins joyeux de la bonne nouvelle auprès de frères et sœurs. Amen !

Père Doméfa Komi Brice AKAGBO, OSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici