« C’est vous qui en êtes les témoins »

0
106

Ac 3, 11-26 ; Ps 8 ; Lc 24, 35-48

Chers frères et sœurs en Christ, hier nous avons entendu le récit de l’expérience que les disciples d’Emmaüs ont faite avec le Ressuscité. En effet, cette belle expérience pousse ces deux disciples à revenir à Jérusalem pour rendre témoignage, pour partager ce qu’ils ont vu de leurs propres yeux. Ils reviennent rendre témoignage à la Vérité. Ils racontent donc aux onze comment ils ont reconnu le Christ à la fraction du pain.

Dans les textes proposés à notre méditation aujourd’hui, le mot « témoin » revient deux fois. La première fois, nous l’avons entendu sur les lèvres de saint Pierre. Après donc la guérison du paralytique de la « Belle-Porte », Pierre s’exclame : « Vous avez tué le Prince de la vie, lui que Dieu a ressuscité d’entre les morts, nous en sommes témoins… » et la seconde fois, c’est dans la bouche de Jésus ressuscité que nous l’avons entendu, quand il disait à ses disciples : « C’est vous qui en êtes les témoins ».

Bien-aimé, le Christ ressuscité invite ses disciples à témoigner de lui dans le monde. Le témoignage, en effet, est une mission que le Seigneur a confiée à son Église. Et en tant que membres de cette Église, nous sommes toutes et tous invités, comme les Apôtres, à rendre témoignage au Christ ressuscité. Le Pape Paul VI disait dans une exhortation apostolique consacrée à l’annonce de l’Évangile : « celui qui a été évangélisé évangélise à son tour. Il est impensable qu’un homme ait accueilli la Parole sans devenir quelqu’un qui témoigne et annonce à son tour (Evangelii nuntiandi, 24). En rendant témoignage au Christ, nous manifestons notre foi. Cela veut dire que nous ne pouvons pas garder pour nous, toutes les richesses que nous tirons de notre relation avec le Christ.

Concrètement, que devons-nous faire ? Nous devons, frères et sœurs, être fiers d’être des chrétiens et disciples du Christ. Nous devons le manifester dans notre milieu de vie. Nous ne devons pas avoir honte de faire le signe de la croix par exemple devant les gens ni de porter un signe religieux… bref, nous n’avons pas à avoir honte d’afficher notre foi.

Témoigner du Christ ressuscité, c’est apporter notre soutien à celles et ceux qui sont dans le besoin. C’est porter un regard miséricordieux sur nos sœurs et frères. Témoigner du Christ, c’est offrir un sourire qui libère et qui ensoleille la vie du pauvre. Témoigner du Christ, c’est donner à manger aux pauvres à l’exemple de Jésus qui multiplie les pains. Rendre témoignage au Christ, c’est visiter les prisonniers, les malades. Notre vie doit être un exemple pour les autres. Nous devons être lumière et sel dans notre maison, dans notre quartier, dans notre lieu de travail…

Que le Seigneur nous donne la grâce d’être ses témoins authentiques.

Père Doméfa Komi AKAGBO, OSA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici