1 Mac : 1,10-15.41-43.54-57.62-64/ Ps 118/ Lc 18, 35-43

Bien-aimés !
Le mal est séducteur, il a un caractère attrayant. Dans la première lecture, le roi Antiocos dans sa tentative de supprimer la religion et la culture juives a concocté un bon plan. Sachant très bien que la jeunesse avait un penchant pour le sport, il fit construire à Jérusalem, un beau gymnase, symbole de la vie sportive et intellectuelle grecque. Alors des clubs de jeunes se sont constitués et bon nombre ont reçu une formation dans divers domaines. Beaucoup de juifs ont été gagnés par la culture grecque.

Afin d’embrasser pleinement la culture grecque, certains juifs profanèrent l’alliance sainte, en se refaisant leur prépuce, et surtout en reniant leur foi. C’est à ce moment que le vrai visage du mal s’est manifesté. Le culte juif a été interdit par le roi Antiocos Epiphane. Le sacrifice d’animaux impurs est devenu la nouvelle pratique. La foi en Dieu a été menacée, ceux qui refusèrent de renier leur foi pour adopter la religion du Roi étaient persécutés et le mal a dressé sa vilaine tête.


Il y’a un dicton qui dit : « Tout ce qui brille n’est pas de l’or ». Le mal ou le diable vient à peine à vous avec deux cornes et une queue pour vous effrayer. Il vient à vous souvent avec un visage angélique pour vous séduire. Quand le mal vous promet le paradis, n’oubliez pas qu’il y’a l’enfer.

A l’instar de l’aveugle de l’Evangile dont les yeux ont été ouverts par Jésus, nous avons besoin aussi que le seigneur nous ouvre les yeux aujourd’hui pour voir les choses telles quelles se présentent réellement, discerner le bien du mal avant de faire le choix dans chaque prise de décision qui engage entièrement notre vie .

Père jean- Evans KPANKOU ( Aumônier au Collège Saint Joseph de Lomé)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici