La miséricorde de Dieu est pour tous !

0
502

Bien-aimés dans le Seigneur, les textes d’aujourd’hui nous parlent de la miséricorde. Dans la première lecture, le Prophète Daniel implore cette miséricorde auprès de Dieu. Ce Dieu même dont le nom ou la carte d’identité est « miséricorde » comme nous l’a bien signifié le Pape François durant l’année de la miséricorde, ne répondrait-il pas favorablement à nos demandes ? Bien sûr, il le fera, mais à condition que nous nous repentions. Nous voici au moment favorable. Pendant ce Carême, prenons la résolution de ne jamais juger. Tâchons de faire le jeûne de ces jugements spontanés que nous portons si souvent, en paroles ou en pensées.
Condamner est encore pire : c’est poser un jugement définitif. Évitons la moindre condamnation, dans nos paroles et dans nos gestes. Au contraire, efforçons-nous toujours d’acquitter, d’excuser, de remettre à chacun sa dette ; essayons de pardonner toujours et nous recevrons aussi le pardon du Père. C’est ainsi qu’en imitant Dieu le Père, son règne adviendra sur la terre comme au ciel (Matthieu 6.10).

Père Jules GNININGAN (Vicaire à Bolumodzi)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici