L’action dans la discrétion

1
382

Bien-aimés dans le Seigneur, les textes d’aujourd’hui nous invitent à l’action dans la discrétion totale : Agir en évitant le « m’as-tu vu » ?
Dans le monde, aujourd’hui, beaucoup sont ceux qui aiment se montrer puissants, indispensables et qui s’érigent facilement et personnellement en « donneurs intransigeants de leçons universelles » en couple, dans nos familles, dans les maisons de location, dans les bus, dans les services, dans les groupes ; ce qui indispose bien souvent leur entourage. Mais, aujourd’hui, le Christ nous invite à corriger ce genre de comportements par le service rendu aux autres de manière effacée, sans apparat.
Dans son intervention, le Christ va plus loin en touchant du doit certains titres d’honneur ; nommément « Maître », « Père », « Guide ». À la lecture de ce passage, certains lecteurs attaquent les porteurs contemporains de ces titres. Croyant que ce passage condamnerait les scouts affectueusement dénommés « guides », les enseignants poliment appelés « maîtres », les géniteurs, tuteurs, et guides spirituels sagement appelé « Pères » ou « Papa ». Or, le Christ renchérit en disant : « Que le plus grand d’entre vous soit votre serviteur. Car celui qui s’élève sera abaissé et celui qui s’humilie sera élevé. » Voilà l’essentiel !
L’Eglise nous donne un bel exemple de cette humilité quand elle nous fait savoir que le « Pape » est le « Serviteur des serviteurs de Dieu » du latin « Servus servorum Dei ». Parmi tant d’autres obligations, le Pape se donne le devoir d’écrire à l’Eglise universelle, comme il vient de le faire à l’orée du carême en nous suppliant de nous laisser réconcilier avec Dieu. Cf. Message du Pape pour le carême 2020. Ah oui, un supérieur qui supplie les siens et qui passe à l’action!
Pussions-nous changer de comportement à la lecture de ce passage comme le Seigneur le recommande aux peuples de Sodome et Gomorrhe par la bouche du prophète Isaïe dans la première lecture du jour : Lavez-vous donc, purifiez-vous ! Enlevez de devant moi vos mauvaises actions ! Cessez de faire le mal et apprenez à faire le bien, cherchez la justice, reprenez le brutal. Faites justice à l’orphelin, défendez la veuve.

Père Jules GNININGAN (Vicaire à Bolumodzi)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici