L’obéissance à Dieu, gage de la vie

0
359

Chers frères et sœurs en Christ loué soit J-C

Aujourd’hui, dans les textes liturgiques, il est essentiellement question d’obéissance et de fidélité à la Loi du Seigneur.

Résumée dans les dix commandements, la Loi de Dieu donnée à Moïse, interdit à l’homme ce qui est contraire à l’amour de Dieu et du prochain, et prescrit ce qui lui est salutaire. L’obéissance à cette Loi, est gage et source de vie pour tout homme. Choisir de se passer d’elle, c’est courir à sa propre perte.

Le peuple d’Israël, durant son pèlerinage vers la terre promise en a fait l’expérience. En effet, les commandements de Dieu sont comme une lumière offerte à la conscience de l’homme, pour lui rappeler le chemin qui le mène à sa pleine réalisation. « Dieu a écrit sur les tables de la Loi ce que les hommes ne lisaient pas dans leurs cœurs », nous dit St. Augustin.

Ayant été perçu par le peuple juif comme un pesant fardeau, le décalogue a été vécu comme une loi de servitude, dénuée de toute notion d’amour. En effet, il montrait ce qu’il faut faire sans en accorder la force et la grâce.

C’est à l’heure de la nouvelle Alliance, que Jésus, par sa venue, inaugure le temps de la grâce. Avec lui, la loi n’est plus une pratique rigide, censée servir uniquement les intérêts des hommes. Elle est plutôt à accueillir comme cette sagesse divine éduquant l’homme à l’amour.

 Ainsi compris, l’obéissance aux commandements de Dieu, devient un acte engageant tout l’homme sur les voies de l’amour, qui vont jusqu’au don total de soi. En se faisant lui-même obéissant jusqu’à la mort, Jésus nous lance un appel à vivre l’obéissance aux commandements avec cœur et une réelle adhésion intérieure. Le but de la Loi, c’est de libérer l’amour et la vie dans le cœur de l’homme.

Nous sommes appelés à retrouver le sens et la valeur de notre vie dans l’obéissance à la Loi de Dieu, qui nous oriente vers le prochain. Car si notre monde aujourd’hui se retrouve dans les profondeurs de la déchéance humaine, c’est parce qu’il a choisi de se passer de la Loi de Dieu pour faire sa propre loi. Apprenons à conformer nos vies à la volonté de Dieu, manifestée en ses paroles.

Père Mathieu Sewovi, Vicaire à la paroisse de Bè-Klikame

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici