Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé _Lc 18,14

0
309

Chers frères et sœurs en Christ loué soit J-C.

L’Évangile proposé à notre méditation en ce jour, met en avant deux comportements, par lesquels, se mesure la qualité de notre relation avec Dieu. La parabole de Jésus nous présente un pharisien et un publicain au temple pour prier.

Le pharisien, dans sa prière, a certainement dit la vérité. Il est fidèle à la loi, il la met en pratique scrupuleusement, et ne vit pas comme ce pécheur public debout derrière lui. En effet, le publicain lui aussi dans sa prière, a révélé exactement ce qu’il est. Il est de ceux-là qui n’ont rien à avoir avec les préceptes divins et qui s’enrichissent frauduleusement sur le dos des pauvres. Il se reconnait ainsi.

Dans une comparaison faite entre les deux hommes, la différence se résume en ses deux mots : dépendance et suffisance. L’un se suffit à lui-même, pendant que l’autre manifeste sa dépendance vis-à-vis de Dieu.

Le Pharisien s’est avancé jusqu’au Temple, il se tient debout, gonflé d’orgueil et de mépris pour le prochain. Il informe Dieu qu’il est un homme bien et il lui démontre ses bonnes œuvres. Il n’attend rien de Lui, ses œuvres sont « parfaites » Dieu n’a rien à ajouter.

Le Publicain lui, se tient à distance, simple, humble,  il n’ose même pas lever les yeux. Il s’examine, il constate qu’il s’est éloigné de Dieu, et qu’il a besoin de Lui pour avancer. Il attend sa pitié.

Au final, malgré sa position éloignée dans le temple, ce publicain a été plus proche de Dieu que le pharisien. Tout orgueil éloigne de Dieu. Seule une humilité sincère rapproche de Lui. L’humilité, voilà ce qui a rendu juste ce publicain. C’est celui qui est humble, qui reconnait ses faiblesses, sa dépendance et s’abandonne totalement à Dieu, qui trouve grâce à ses yeux.

Jésus nous invite à reconnaitre, à la manière d’un enfant devant son père, notre humble condition devant Dieu, pour nous abandonner à sa toute-puissance. L’enfant est humble, il fait confiance, il s’abandonne, il reconnait son incapacité à se défendre seul. Ceux qui se conduisent ainsi devant Dieu, reçoivent tout de Lui. Apprenons à nous vider de nous-même, pour que Dieu nous remplisse de Lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici