je mettrai en vous mon esprit et vous vivrez ( Ez 37,14)

0
339

Chers frères et sœurs, Loué soit Jésus Christ,
Tout comme l’esprit de ce temps fort qui nous invite à la conversion, les textes du jour réitèrent de façon pressante l’engagement de Dieu à renouveler et à restaurer, l’homme, sa créature. Voici en cette affirmation  » je mettrai en vous mon esprit et vous vivrez » (Ez 37,14). Le vœu pieux de Dieu à œuvrer avec et en l’homme, pauvre pêcheur. Il est clair, chers amis, que Dieu est décidé plus que jamais à nous sauver indépendamment de notre vie selon la chair (Rm8, 8). En effet, il démontre son envie de nous sentir libre et renouveler à travers des guérisons, des miracles, des révélations, des prophéties salutaires, des actions puissantes, des gestes émouvants…

Le réveil ou la réanimation de Lazare après quatre jours est un signe manifeste que Dieu n’avait pas encore dit son dernier mot et que rien ne lui est impossible. Nous le chantons bien, « il n’a pas dit que tu coulerais, il n’a pas dit que tu sombrerais, il a dit, allons de l’autre bord, passons de l’autre bord… ». Ce dernier mot d’assurance que tous nous attendons de lui pour vaincre dans la foi ce Covid 19 retentira nécessairement. Si la présence des pharisiens hypocrites et des juifs, l’étonnement et la peur de ses apôtres, la foi chancelante de Marie, le doute de Marthe et même les propres pleurs de Jésus (cf. Jn 11,35) n’ont pas empêché ce dernier de faire sortir Lazare de son tombeau, alors rassure toi rien ne l’empêchera de le refaire pour nous aujourd’hui.

Voici le temps favorable voici le jour du salut. À chacun d’accueillir et de saisir les grâces de sa propre résurrection dans la foi et la persévérance. Dieu a fait sa part. Et toi ? Subito, il continue de le faire. Et toi ?
Par ce réveil de Lazare, il nous offre le signe précurseur de sa propre résurrection. Une interrogation me vient à l’esprit. Tout ceci a-t-il servi ? Oui pour les enfants de la lumière et Non pour d’autres, qui ont choisi délibérément, le chemin de la perdition. Il est temps pour nous, les pèlerins actuels sur cette terre de trouver près du Seigneur l’amour (cf. Ps. 129) et de vivre selon la théologie du « déjà et le pas encore le rachat ».

Prière :
Dieu, qui sait tout, donne moi l’intelligence de comprendre tes décisions et de te connaître chaque jour. Aussi obtiens-moi de discerner toujours ta sainte volonté dans les moments de grandes difficultés et de tempêtes. Amen.

Abbé Elpidio Daniel EKUE
Vicaire à la Cathédrale Sacré – Cœur de Jésus de Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici