Vous n’appartenez pas au monde,puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde

0
389

Notre société humaine, dans la mesure où elle s’éloigne de Dieu, s’organise selon de fausses valeurs. Il n’y a qu’à se promener dans la rue, ouvrir son poste radio ou de télévision, brancher son ordinateur, jeter un coup d’œil sur son smartphone pour se rendre compte de la propagande continuelle qu’on en fait.

De plus, le monde sait bien manier le bâton et la carotte car tout en nous proposant des plaisirs passagers tels le sexe, l’alcool, la drogue, le luxe, la sécurité de l’argent, ou de quoi satisfaire notre orgueil, il nous menace de mépris, de rejet, voire de persécution si nous restons dans la voie de Dieu. Séduit d’un côté et intimidé de l’autre, l’homme de bien, lui aussi, finit par s’éloigner de Dieu. Et c’est le grand risque que court aussi le chrétien, le choisi par Dieu. C’est pourquoi il doit continuellement se laisser interpeller par Jésus  » Tu n’es pas du monde ».

L’homme du monde, en effet, n’aime pas souvent qu’on lui parle de Dieu, car la pensée de Dieu lui rappelle qu’il est petit, faible, pécheur, ignorant, mortel, et surtout qui devrait soumettre sa volonté à celle de son Créateur. Et pourtant, il n’en est pas autrement. Il ne faut pas nous mentir : le monde offre des plaisirs sans Dieu, il y a bien un appât, mais il est passager et l’hameçon, mortel. Notre vie dans le monde doit donc s’accompagner d’un beau combat spirituel en chacun de nous pour essayer de voir et d’accepter que seul Dieu fera notre bonheur afin d’inviter le monde à s’accorder au dessein de salut de Dieu dans la vérité. Que la force du Saint-Esprit nous soit communiquée. Amen !

Père Jean Jacques Toudeka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici