Priez sans cesse

0
511

Quelle belle histoire de la puissance de la prière et de la manifestation de la puissance divine en faveur de celui qui fait de Dieu sa force et son rempart dans les moments de détresse, nous relate la première lecture de ce jour !

En effet, hier la première lecture tirée du deuxième livre des Rois nous a raconté comment Dieu a livré son peuple au pouvoir du roi d’Assour, un roi païen, parce qu’Israël a été infidèle à l’alliance, aux commandements de Dieu. Cependant, il restait la tribu de Juda qui n’a pas été envahi par les ennemis ; c’était la seule tribu qui a été épargnée parce que le roi de Juda Ezékias était juste à la face de Dieu, il gouvernait sa tribu dans la crainte de Dieu et dans l’obéissance à sa parole et ses commandements.

Dans la lecture d’aujourd’hui, nous voyons le projet de Sennakérib, le roi d’Assour qui voudrait prendre possession de Jérusalem et de Juda. Le réflexe d’Ezékias est fort admirable. Il s’est immédiatement tourné vers Dieu pour lui présenter la lettre que le roi d’Assour lui a adressée et implorer son secours. Sa prière a été très vite exaucée par Dieu qui envoya son prophète Isaïe pour rassurer le roi de ne pas avoir peur car Dieu a un amour jaloux pour son peuple : Jérusalem et Juda ne seront pas envahis ; le roi d’Assour ne rentrera pas dans ces tribus. La parole de Dieu dans cette première lecture du jour nous montre une fois de plus que la prière du chrétien est toujours écoutée et exaucée par Dieu notre Père. La bible renferme beaucoup de passages qui nous montrent la puissance de la prière, comment des hommes et des femmes ont prié et comment Dieu a manifesté sa puissance à la suite de leur prière. Nos pères dans la foi (Abraham, Moïse…) étaient des hommes de prière ; des rois (David, Esther, Judith par exemple) étaient des hommes et des femmes de prière ; les prophètes (Elie et Jean Baptiste par exemple) étaient des hommes de prière ; Jésus lui-même en tant que Fils de Dieu était constamment en prière ; il a prié devant des situations assez difficiles, douloureuses et catastrophiques dans l’histoire des hommes et la puissance de Dieu s’est manifestée : Jésus a prié pour que son Père multiplie du pain et du poisson pour des gens qui avaient faim ; il a prié pour présenter à son Père la cause de la mort de Lazare mort et Dieu est intervenu… La prière est le cordon ombilical de notre relation avec Dieu, il est le souffle de vie du chrétien ; c’est dans la prière que nous parlons à Dieu et lui nous écoute et à son tour nous parle. A tout moment, le chrétien est appelé à prier.

Ma méditation de la parole de ce jour rejoint tous les chrétiens dans notre pays le Togo qui en ce moment, sont en face d’une situation difficile, éprouvante dans leur vie afin que leur foi en Dieu ne défaille pas : je pense à tous ces malades de cancer ou de maladies incurables ; je pense à tous ces familles et mariages éprouvés par le divorce ; je pense à toutes ces veuves, délaissées, abandonnées qui portent seules les charges familiales… Nous sommes dans un monde qui semble rejeter Dieu et qui se tourne souvent vers d’autres forces mystiques pour trouver solutions à leurs problèmes, des forces mystiques comme le maraboutage, la voyance, la nécromancie, des fétiches et vaudous, des sociétés ésotériques, le port des bagues magiques au doigt. Malheureusement, des chrétiens se laissent tenter et vont vers ces réalités. Ils sont comme ces gens qui donnent aux chiens ce qui est sacré ou qui jettent aux pourceaux leurs perles qui les piétinent suivant l’évangile du jour (cf. Mt 7).

Le chrétien est rempli de grâces de Dieu, il est dans la lumière de l’Esprit Saint et il ne peut pas se tourner vers les ténèbres quand il est dans une dure épreuve. Dieu n’a-t-il pas ressuscité son Fils de la mort ? S’il l’a fait ainsi pour son Fils, pourquoi refuserait de porter assistance et main forte à tous ses enfants qui lui font confiance et lui adressent des prières et supplications dans leurs problèmes ! Que la parole de ce jour obtienne davantage la grâce de la foi à tous les chrétiens éprouvés dans le monde entier et que la prière des chrétiens forts soutienne les chrétiens faibles afin qu’ils entretiennent en eux la flamme de la foi, de l’espérance et de la charité.

Père Thierry GUEFLI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici