Pierre et Paul: de la faiblesse humaine au témoignage du Christ

0
256

Aujourd’hui, nous célébrons dans la joie et dans l’action de grâce la solennité de Saint Pierre et de Saint Paul. Deux figures incontournables et incomparables dans l’Eglise.

Bien que différents l’un de l’autre par leur nature, leur tempérament, Pierre et Paul ont travaillé chacun selon sa grâce. Et de façon complémentaire, ils nous ont annoncé l’Evangile du Christ. Ils ont lutté jusqu’à la mort. Par leur martyre, ils ont planté l’Eglise. Saint Pierre était un simple pécheur de Galilée qui a abandonné ses filets pour suivre le Christ ; et il fut le premier à confesser qu’il est le Messie : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ». Et moi je te déclare dit Jésus « Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon Eglise ». Même, s’il fera plus tard l’expérience du reniement, il a accepté ses faiblesses et s’est converti. Saint Paul quant à lui était un persécuteur acharné des chrétiens. Mais converti sur le chemin de Damas, il est devenu le grand Apôtre des nations. Et lui-même n’hésitera pas de dire « ce que je suis, je le dois à la grâce de Dieu ».

C’est pourquoi en célébrant ces deux colonnes de l’Eglise, nous pouvons tout simplement dire que tous les saints ont un passé et tous les pécheurs ont un avenir. Dieu s’est servi des faiblesses de Pierre et de Paul pour les rendre plus forts et plus dociles à son Esprit. Il veut se servir également de notre fragilité pour des œuvres merveilleuses. Sommes-nous disposés à répondre à cet appel ? Bien parfois, nous-nous laissons bloquer par nos défauts ou notre passé à tel point que nous ne comptons plus sur la grâce de Dieu. Or, c’est dans notre faiblesse que Dieu agit. Dieu, n’utilise pas les orgueilleux qui sont remplis d’eux-mêmes et qui comptent uniquement sur leurs propres forces.

Alors, chers frères et sœurs, quelles sont donc ces différentes situations que nous vivons, qui nous empêchent de croire en l’avenir? Par l’intercession de Pierre et Paul demandons au Seigneur la grâce de vivre la fidélité parfaite à leur enseignement et d’être  solidement enracinées dans l’amour du Christ comme les premiers chrétiens.

P. Parfait GBOLOHOE, SMA (Vicaire à la Paroisse Ste Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Ste Face d’Adamavo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici