Quelle est la qualité de notre foi chrétienne?

0
287

Chers frères et sœurs en Christ, l’Évangile proposer à notre méditation en ce jour nous interpelle sur une réalité essentielle de notre vie chrétienne : la foi.

En prêtant attention aux miracles opérés par Jésus dans l’Évangile de ce jour, un fait se dénote. Jésus semble se laisser commander ou même s’est vu soutirer une force en Lui-même, sans pouvoir s’y opposer. C’est la puissance de la foi.  » Confiance ma fille! ta foi t’a sauvée  » dira Jésus lui-même à cette femme souffrant d’hémorragie.

Oui il est question de la foi.
«La foi si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au sycomore que voici: déracine-toi et va te planter dans la mer; et il vous obéirait» (Lc 17, 6)

En effet, la foi nous ouvre l’impossible, car elle nous ouvre à Dieu! Dieu à qui tout est possible.
Si dans l’Évangile, Jésus se lève sans rien demander pour suivre comme un serviteur ce notable qui vient le solliciter pour sa fille déjà morte, c’est d’abord parce qu’il a vu sa foi.
Contrairement à cette foule qui se moquait de Jésus, cet homme voyait l’invisible. Vide de lui-même, comme cette femme souffrante, il voyait en Jésus ce que les autres, imbu d’eux-mêmes, ne pouvaient voir.

Le curé d’Ars disait: «Ceux qui n’ont pas la foi ont l’âme bien plus aveugle que ceux qui n’ont pas d’yeux. Nous sommes dans ce monde comme dans un brouillard; mais la foi est le vent qui dissipe ce brouillard et qui fait luire sur notre âme un beau soleil».

Avoir la foi permet de voir l’invisible. Elle purifie nos regards. Mais pour l’avoir, il faut apprendre à se déposséder pour se laisser envahir par la Puissance divine.

Vidons-nous de nous même, pour nous laisser remplir de Dieu.
Tout abandonné entre ses mains, nous surmonterons les obstacles insurmontables de cette vie.

Père Mathieu Sewovi, Vicaire à Klikamé-Lomé (Togo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici