La condition de l’homme devant Dieu

0
284

Bien aimés du Seigneur, les textes liturgiques proposés à notre méditation en ce jour, font état de la condition de l’homme devant Dieu.

Loin de Dieu, l’humanité vit dans une misère profonde et déshumanisante. Une misère tant spirituelle que physique. Dans sa suffisance, l’homme se prête aux forces du mal pour en devenir esclave, allant ainsi à sa propre destruction. La parole de Dieu adressée au peuple d’Israël dans la première lecture nous en dit long. Cependant, face à cette misère de l’homme la miséricorde de Dieu ne cesse de se mettre en mouvement. Elle va à sa recherche, jusque dans les bas-fonds de la déchéance humaine.

En effet, l’oeuvre accomplie par le Christ sur la terre, n’a été qu’une manifestation de la miséricorde du Père. Nous le voyons bien dans l’Évangile de ce jour. Il parcourt villes et villages, enseignant, proclamant la bonne nouvelle du salut, guérissant et délivrant l’homme de l’emprise du démon. Le Christ en voyant l’humanité désemparée, abattue et égarée, est saisi d’une grande compassion.

Oui chers frères et soeurs, quand les hommes se gonflent d’orgueil, affirment leur propre suffisance, se montrent indépendant de Dieu en se croyant capable d’écrire leur propre destin, ils ne font qu’exposer leur misère et leur pauvreté devant Dieu. Saisi de compassion pour nous, le cœur de Dieu se penche sur notre misère. Avec l’avènement du Christ, nous vivons le temps de la miséricorde divine.

Malheureusement, à l’image de ces pharisiens de l’Évangile, il en existe encore aujourd’hui, qui se ferment et se refusent à ce moment de grâce, ce moment de salut. Il y en a qui demeure toujours accroché à leurs idoles. Ces idoles que sont sont l’argent, le pouvoir et les jouissances éphémères de ce monde.

Toutefois, les bonnes terres, il y en a aussi, pour porter du fruit pour le royaume des cieux, mais hélas, bien peux nombreux.
Chrétiens mon frère, chrétiens ma soeur, peux tu t’assimiler en ce jour, à l’un de ses terrains favorables qui accueillent et font germer dans le monde la semence du Christ?

Es tu un véritable ouvrier, témoin de la miséricorde de Dieu, dans la moisson qu’est notre monde courant à sa perte?
Dieu à besoin d’ouvriers, Il a besoin des témoins de son amour et de sa miséricorde. Il a besoin d’homme et de femme pour tirer l’humanité de sa misère et la délivrer des liens de la mort. Sois en un.

Père Mathieu Sewovi, vicaire à Klikamé (Lomé-Togo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici