L’Assomption de la Vierge Marie

0
831

Solennité

« Toutes les générations me diront bienheureuse » (Lc 1, 48)

L’Assomption est l’une des plus belles fêtes dédiées à la Très Sainte Vierge Marie. La Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers. La fête de l’Assomption célèbre à la fois le terme de la vie terrestre de la, la glorification, l’entrée au ciel et le couronnement de la Vierge Marie. Ces événements ne sont pas rapportés dans les Évangiles mais ont toujours fait partie de la foi constante de l’Église et célébrés sur la base des témoignages remontant au temps des apôtres.  Marie prononce de manière prophétique certaines paroles qui orientent dans cette perspective. Elle dit en effet : « Désormais toutes les générations me diront bienheureuse » (Lc 1, 48). A la Vierge Marie peuvent s’appliquer ces Paroles du Christ pour montrer que Marie est passé de la vie terrestre à la vie celeste en son corps et en son âme : « En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort » (Jn 8, 51) : Nous savons que Marie méditait sans cesse les Paroles et la vie de son fils Jésus et gardait tout dans son cœur. « Je suis la résurrection. Qui croit en moi, même s’il meurt, vivra; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jn 11, 25-26) : Marie à reçu la plénitude de la foi et a vécu de cette plénitude, elle la première des croyants.

 L’Assomption, révèle que l’amour de Jésus pour Mère est tellement grand que dès qu’elle a terminé son pèlerinage terrestre de sainteté, de grâce, de sagesse et d’amour, il l’introduit sans délai dans la gloire du père. Le corps de Marie, Tabernacle vivant du Dieu Vivant ne devait pas connaître cette dégradation. Marie est entrée dans notre monde en étant Immaculée, sans aucune dégradation en son corps et en son âme, Elle quitte ce monde sans aucune dégradation. Jésus entre dans notre monde par Marie sans aucune altération de son intégrité physique, Jésus fait entrer Marie, sa mère, dans son monde, le ciel, sans altération de son intégrité physique.

L’Église orthodoxe célèbre, le 15 août, la Dormition de la Mère de Dieu. Il y est proclamé que Marie a été « élevée par Dieu jusqu’au Royaume céleste du Christ dans la plénitude de son existence, spirituelle autant que corporelle. C’est l’une des 12 grandes fêtes de l’Église orthodoxe et la dernière du calendrier liturgique (la première étant la Nativité de la Vierge). Mais nous pouvons nous demander : qu’est-ce que l’Assomption de Marie apporte à notre chemin de foi, à notre vie ? Dans la célébration de l’Assomption, nous nous rappelons que dans le ciel, nous avons une mère et qu’avec elle nous avons tous une place en Dieu. Marie, en étant pleinement en Dieu dans son corps et dans son âme, ne s’évade pas de notre monde, au contraire celui qui va à Dieu se rapproche des hommes, parce que Dieu est proche de chacun de nous.

Marie a été choisie ; sa vocation est unique. Mais n’est-ce pas vrai de tout être humain, aimé par Dieu d’un amour unique ? Tel est le mystère de l’élection glorieuse de la Très Sainte Vierge Marie. Elle nous révèle ce que nous sommes et ce à quoi Dieu nous appelle.

Père Jean Philippe Diouf, Communauté Saint Jean

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici