SOYONS PRÊTS À TOUT MOMENT À RENDRE COMPTE À DIEU POUR NOTRE VIE

0
373

1Co 1, 1-9
Ps 144 (145)
Mt 24, 42-51

Dans l’Évangile que l’Église nous propose en ce jour, Jésus nous exhorte à la vigilance pour ce qui est de la venue du Seigneur en ces termes :  »Veillez, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient » ; ou encore  »Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra ».

Dans les propos de Jésus, un premier constat clair et net se dégage. Il s’agit du fait que Dieu existe bel et bien et que chacun nécessairement rendra compte de sa vie auprès de Lui. Sommes-nous réellement conscients de cela? Si oui, pourquoi est ce que nous les chrétiens et chrétiennes aussi, sommes entrainés par ce monde d’insouciance face à tout ce qui concerne Dieu? Mon frère, ma sœur, sache-le, au soir de ta vie, tu rendras forcément compte au Dieu trois fois saint pour tes actes bons comme mauvais, contrairement à ce que nous enseignent les différents courants actuels qui veulent détourner, notre regard, notre conscience de cette réalité incontournable. Comme fils et filles de Dieu, arrêtons alors de vivre à la manière du monde.

Par ailleurs, Jésus veut également attirer notre attention sur le fait que personne ne connaît l’heure à laquelle, chacun sera appelé à rendre son compte à Dieu ; d’où la nécessité de soigner notre vie en tout temps et d’être prêt à tout moment à rencontrer le Maître quand il se présentera à nous à l’improviste. Bien-aimés dans le Seigneur, si Jésus vient tout à l’heure, dans quelles conditions nous trouvera-t-il vous et moi? Sommes-nous prêts à rendre un compte qui nous mériterait des éloges de sa part ? Étant donné que la mort ne prévient personne, alors mes frères et sœurs chrétiens et chrétiennes, soyons prêts à tout moment pour l’arrivée du Maître, peu importe ce que notre monde d’aujourd’hui tend à nous faire croire afin de nous détourner du chemin de la Vérité.

Seigneur Jésus, au moment de ton agonie, tu nous as demandé de veiller et de prier sans cesse pour ne pas tomber en tentation, donne-nous la grâce de mener une vie digne de toi pour que même si ta venue nous surprend à l’improviste, nous soyons capables de rendre un compte qui nous mériterait l’entrée dans ton Royaume. Que Ste Monique, la mère de St Augustin prie et intercède pour chacun et chacune de nous.

Amen

Père Jean Aude DOUHADJI, Vicaire à la Paroisse St Michel Archange de Tchékpo-Dédékpoè

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici