Je dois fructifier

0
99

1ère lecture : Pr 31, 10-13.19-20.30-31

Ps : 127 (128), 1-2, 3, 4-5

2ème lecture : 2Th 5, 1-6

Evangile : Mt 25, 14-30

Je dois fructifier

Bien-aimés du Seigneur loué soit Jésus-Christ !

Chaque fois que nous tendons vers la fin d’une année liturgique, l’Eglise propose pour notre méditation, des textes qui parlent du retour du Christ dans une attente, car nous ne savons ni le jour ni l’heure de sa venue. Aujourd’hui, avec St Matthieu, l’attente du retour du Maître est le temps où nous devrons apprendre à faire fructifier les dons reçus, afin de témoigner de notre désir du retour du Seigneur. La parabole des talents nous donne l’opportunité d’avoir quelques réflexions : quel est mon talent ? Comment faire fructifier ce talent que Dieu m’a donné ?

Nous avons tous un seul talent du Seigneur : la lumière du Christ reçue au baptême. C’est le sens du cierge remis au tout nouveau chrétien, le jour de son baptême. La lumière est donc notre principal talent, car notre vie tout entière est baignée dans la lumière du Christ. Fructifier notre talent principal qu’est la lumière, c’est chercher à briller sur le lampadaire pour éclairer toute la maison (Mt 5, 15), et non rester sous le boisseau ou se cacher sous le boisseau dans une attitude de peur comme ce 3ème serviteur dans l’évangile de ce jour.

Pour fructifier, il faut :

  • Eviter d’avoir peur de Dieu

La peur est souvent définie comme l’émotion qui accompagne la prise de conscience d’un danger, d’une menace. Par cette définition nous comprenons donc que l’homme ne devrait pas avoir peur de Dieu. Car Dieu n’est pas un danger, ni une menace pour l’homme. L’homme qui a peur de Dieu, est cet homme qui cherche à se cacher tout comme Adam et Eve dans le jardin d’Eden. Cacher sa face à Dieu, c’est vivre dans les ténèbres en fuyant sa lumière.

  • Faire confiance au Maitre

Dieu veut réaliser son projet avec le soutien de l’homme. Il nous associe pour bâtir son royaume de paix, d’amour, de justice et de miséricorde. Dieu compte sur chacun de nous car il nous fait confiance. Sur ce, nous avons le devoir de lui faire confiance en retour. Faire confiance au Maître, c’est compter sur Dieu, dont dépend toute chose ; c’est de s’abandonner totalement à Lui en disant : mon espoir, c’est Dieu. Il s’agit de risquer sa vie pour faire fructifier son royaume. Dieu, lui risque tout, jusqu’à son propre Fils. C’est la confiance faite au maître dans la parabole, qui a donné la certitude aux deux serviteurs de faire fructifier leurs talents. Ces deux serviteurs, si on peut le dire, ont osé, risqué en faisant accroître leurs talents, car ils auraient pu perdre aussi. Et même s’ils avaient perdu, le maître ne pouvait pas les punir à cause de la confiance qui existe déjà entre eux.

  • Mettre en valeur sa foi

Tout comme la femme dont il est question dans le livre des Proverbes (1ère lecture) avec ses qualités d’épouse et de mère, le chrétien avec ses qualités d’ouvriers du royaume de Dieu est appelé à mettre en valeur sa foi. Mettre en valeur sa foi, c’est chercher à vivre selon sa foi en toute chose, dans chaque situation. Il s’agit de mettre au profit sa foi au dépend de toute chose. La femme du livre des Proverbes fait tout pour plaire à son mari car nous dit le texte « elle fait son bonheur ». Le chrétien pour fructifier, doit chercher avant tout à plaire à Dieu et faire son bonheur.

  • Travailler avec vigilance

Le temps de l’attente du retour du Messie est le temps où nous sommes appelés à fructifier en vue du royaume de Dieu. Il s’agit d’espérer la venue de ce jour en travaillant avec vigilance à l’œuvre de Dieu. Si nous avons la lumière comme un talent principal, il faut donc fructifier en étant vigilant. Il s’agit d’une vigilance dans la sobriété (2ème lecture). Cette vigilance nous rend conscient de la venue du Christ, et à vivre dans une espérance, car on saura jamais ce jour. Dieu seul qui est maître du temps, connait ce jour-là.

Que la Vierge Marie, qui par son oui, a fait fructifier le plan du salut de Dieu pour l’humanité, intercède pour nous, Amen !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici