Rien n’est impossible à Dieu

0
202

Les textes liturgiques de ce jour nous relatent des annonces de naissances mystérieuses : celle de Samson, libérateur du peuple d’Israël de la main des Philistins dans la 1re lecture (Juges 13, 2-7.24-25) et celle de Jean Baptiste, le Précurseur dans l’évangile (Luc 1, 5-25). Tous les deux sont issus de femmes stériles.
Trois convictions se dégagent de ces textes :

1- C’est Dieu qui accorde une progéniture et Il n’est jamais en retard pour tenir sa promesse. Rien ne lui est impossible, Il est en mesure de défier les lois de la biologie… Voilà pourquoi dans les circonstances désespérées, il faut avant tout lui faire confiance même si on entreprend des traitements médicaux.

2- Il est vrai que le mariage est naturellement ordonné à la procréation, mais ce n’est pas le seul but du mariage chrétien catholique. Ainsi se comprend la coexistence pacifique de ces deux couples sans enfants. La stérilité ne doit donc pas être un pretexte pour divorcer ou devenir polygame. L’amour des conjoints prime.

3- La sainteté des parents peut être un terrain fertile pour une croissance spirituelle de leurs enfants. Oui les deux couples miraculés de ce jour sont composés de personnes justes et ferventes. Et c’est eux que Dieu a choisi pour enfanter ces deux héros. Les parents chrétiens ont donc soigner leur vie spirituelle, leurs enfants y trouveront un appui…

Unissons-nous dans la prière en ce jour (à travers 1Notre Père et 1 Je vous salue Marie) pour tous les parents et les couples sans enfants, surtout ceux qui sont menacés de séparation. Que Dieu nous prenne en pitié.

Père Jean Baptiste TAKOUMA, Vicaire à la paroisse Saint François-Xavier de Badou, Diocèse d’Atakpamé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici