Celui qui diffère de moi est-il un ennemi à combattre?

0
308

Jérémie 7, 23-28

Psaume 94 (95)

Luc 11, 14-23.

Frères et sœurs en Christ et en humanité,

Dans l’évangile de ce jour, Jésus, après avoir guéri un muet, est traité de coopérateur du chef des démons. Ce texte fait l’état des jugements que nous pouvons avoir les uns sur les autres. Pour les détracteurs de Jésus, celui qui ne vit pas selon leur conduite est de Satan. Qu’en est-il pour notre part, vis-à-vis de ceux qui ne confessent pas la même foi avec nous, qui n’ont pas la même vision que nous ?

Aujourd’hui encore, la tentation est grande : n’entretenons-nous pas de haine vis-à-vis de ceux qui différent de nous de par la pensée ? Le chrétien doit faire attention aux jugements hâtifs,  aux procès d’intention ! Jésus nous appelle à aimer, pas à juger !

Dans nos vies de croyants, il peut nous arriver de souffrir aux côtés de nos frères et sœurs que le Seigneur a placés sur notre chemin pour nous relever, et tout cela, parce que nous ne les comprenons pas, parce qu’ils ne vivent pas comme nous l’aurions souhaité, parce qu’ils nous dérangent, ou encore parce qu’ils nous renvoient à nos faiblesses voire à notre médiocrité.

Que le Seigneur nous donne de fuir toute tendance de pessimisme et que sa grâce nous fasse reconnaitre sa voix dans notre vie, et dans celle des autres. Que son amour soit sur nous comme notre espoir est en lui !  Amen.

Père Espoir-Christophe KATO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici