Tout le monde va croire en lui

0
110

Ez 37,21-28 ;  Jjr 31,10-13 ; Jn 11,45-57

L’étau se resserre sur Jésus, son sort est déjà scellé, le verdict est public : « quiconque saurait où il était devait le dénoncer pour qu’on puisse l’arrêter ».  Pourquoi l’arrêter ?  Le motif est bien signifié dans l’Evangile de ce jour : «si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui ». La personne de Jésus devient plus convaincante et plus fédératrice que l’espérance juive. Les signes qu’il accomplit l’attestent vivement. Jésus crée clairement une ligne de démarcation entre la nouvelle et l’ancienne alliance.  

Les grands conservateurs le taxent de rebelle, de blasphémateur et donc méritant la mort ; alors que ceux à qui Dieu l’a révélé le prennent comme le vrai Berger, le Messie d’Israël. La prophétie d’Ezéchiel commence par se réaliser en la personne de Jésus quand tout le monde commence par croire en lui. Le début d’une nouvelle nation se fait déjà sentir, l’unité autour du Christ devient de plus en plus visible. Ceci devient une menace pour les tenants de l’ancienne tradition, d’où la décision d’éliminer la vie du Christ pour arrêter ce phénomène nouveau.

A vrai dire Jésus dérange. Cette tension vécue il y a deux mille ans autour de la personne de Jésus continue bonnement son chemin jusqu’à nous aujourd’hui. Il y a des camps qui veulent taire la voix du Christ et d’autres sont prêts  à rester attachés à Lui, à continuer ses œuvres, à le proclamer comme le Messie de tout l’univers. Jésus n’est plus le fédérateur de la nation juive mais plutôt de toute l’humanité.

« Tout le monde va croire en Lui ». Cher jeune, choisis ton camp, choisi ton drapeau. La neutralité est un choix du camp opposé à Jésus. Soit tu Le fais arrêter soit tu le suis.

Demandons la grâce de l’Esprit Saint sur nous et notre vie afin de faire le meilleur choix qui nous procurera la vie éternelle. Amen

Abbé BOMBOMA Kondadja Aboki, Formateur et Professeur au Moyen séminaire Saint Daniel Comboni de Vogan Aumônier diocésain de la JEC Aného.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici