À l’appel de son nom, ses yeux s’ouvrirent…

0
151

Ac 2, 36-41 ; Ps 32 ; Jn 20, 11-18

Bien-aimés dans le Christ, hier nous avons écouté la version de saint Matthieu. Aujourd’hui, saint Jean nous livre le même message, mais avec des détails.

Jean nous raconte que Jésus a appelé Marie par son nom. Ainsi donc, à sa voix, les yeux intérieurs de Marie s’ouvrirent. Marie a, en effet, reconnu la voix de son maître. Cette reconnaissance n’a pas été automatique, puisque Marie le prenait pour le jardinier. Elle l’a reconnu à sa voix, cette voix qui sonne en un « Marie » ici comme ce « Abraham » avait retenti jadis. Marie passe d’une connaissance à une autre. Jésus est maintenant tout autre. Aujourd’hui encore, le Seigneur appelle chacun(e) par son nom. Reconnaissons-nous sa voix ? Avons-nous la même confiance qu’avait Marie-Madeleine ? Faisons-nous chaque jour de nouvelles expériences avec le Ressuscité ?

Chers frères et sœurs, de même que la foi de Marie lui permit de reconnaître Jésus, de même ma foi, en tant que chrétien, doit aussi me permettre de reconnaître la présence du Ressuscité dans ma vie, dans les événements de chaque jour, dans mon cœur. Je dois reconnaître la présence du Seigneur dans l’Eucharistie, dans l’Église et en ses Pasteurs, dans les pauvres et dans les petits. Bref, je dois regarder tout ce qui m’arrive avec les yeux de la foi.

Ouvrons donc les oreilles de notre cœur afin de reconnaître la voix du Christ à son appel. Que le Christ ressuscité augmente en nous la foi et nous donne la grâce d’être ses témoins dans le monde, près de nos frères et sœurs.

Père Doméfa Komi Brice AKAGBO, OSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici