Etre de vrais adorateurs, qui louent véritablement le nom du Seigneur le Très-Haut

0
894

Ac 17, 15.22 – 18, 1; Ps 148; Jn 16, 12-15

« Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire », telles sont les paroles du répons du psaume soumis à notre méditation en ce jour. En effet, la gloire de Dieu remplit tellement l’univers que tous, nous sommes appelés à le louer, à l’adorer, indépendamment de qui nous sommes ou bien du lieu où nous nous trouvons. Voilà pourquoi l’auteur du psaume le réitère si bien : vous les anges, vous les rois de la terre et tous les peuples, vous les princes et tous les juges de la terre, vous les jeunes gens et jeunes filles, les vieillards comme les enfants, louez le Seigneur.

Oui bien-aimés de Dieu, il s’agit d’une invitation adressée à tout homme et à tous les hommes de par l’univers, d’être de vrais adorateurs qui louent le nom du Seigneur, le seul au-dessus de tout nom, sur le ciel et sur la terre. Mon frère, ma sœur, l’es-tu réellement ? Le sommes-nous réellement en esprit et en vérité ? Ou bien s’agit-il seulement d’un déguisement pur et simple qui refuse de dire son nom.

Une chose est certaine, tous les hommes ont à cœur, le désir d’être en communion avec un être supérieur à eux, comme l’a si bien remarqué l’apôtre Paul à Athènes ; ce qui l’obligea à en parler au milieu de l’Aréopage afin d’aider ces Grecs à comprendre que ce qu’ils vénèrent maladroitement sans le savoir, c’est bien le Dieu trois fois Saint. Voilà pourquoi il insiste sur le fait que le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ; il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire.

Chers amis, nous qui nous déclarons chrétiens baptisés, allons-nous continuer par rendre encore en cachette un culte à ces êtres que nous qualifions de petits dieux ou bien à nos ancêtres et au même moment recevoir la Sainte Communion ? L’heure est véritablement à la réflexion.

Il est temps de se mettre résolument sous la conduite du Saint-Esprit, lui l’Esprit de vérité afin que comme le dit si bien Jésus dans l’Evangile, il puisse nous conduire dans la vérité tout entière. Seule une telle disposition intérieure peut nous aider à nous soustraire de telles pratiques syncrétistes qui détruisent la vie et la foi de beaucoup de fidèles sur nos paroisses.

Seigneur, prie le Père pour qu’il nous envoie cet autre Défenseur qui sera toujours avec nous. Amen.

Père Jean Aude DOUHADJI, Vicaire à la Paroisse St Michel Archange de Tchékpo-Dédékpoè

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici