Permettre à la Parole de Dieu de germer et de grandir dans nos cœurs !

0
133

Hormis le jeudi où nous fêterons Sainte Marie Madeleine, Le chapitre 13 de l’évangile selon Saint Matthieu va alimenter notre méditation jusqu’à la fin de la semaine. C’est le fameux chapitre de la parabole du semeur dont les grains tombent sur différentes terres. Nous pouvons, à différentes périodes de nos vies ressembler, à toutes ces terres.

Pour ce jour, je nous propose juste une analyse de la première terre : « Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger ». Tombés sur la route, les grains n’ont pas eu le temps de germer et ont, au contraire, servi à d’autres fins : nourrir les oiseaux. Recevoir la Parole de Dieu dans un cœur comparable au « chemin », c’est se laisser aller aux distractions du monde. C’est à accorder à ces distractions plus d’importance plutôt qu’à la Parole de Dieu. Pourquoi accorder autant de crédit à tant de bavardages, à tant de critiques, à tant d’idéologies, à tant de doctrines, à tant de personnes qui s’érigent aujourd’hui en coach conjugal, en conseiller familial ou pédagogique etc… ? Pourquoi se laisser distraire par autres choses que la Parole de Dieu ? pourquoi s’attarder sur le mal plutôt que sur le bien que fait l’homme ? Pourquoi croire au mensonge, plutôt qu’à la vérité ? Dieu est le seul qui doit parler à notre cœur ; seul son nom, son message, son désir, sa volonté doit habiter nos pensées ; seul sa Parole doit germer dans nos cœurs et produire dans notre vie des fruits à raison de cent pour un.

Abbé Jonas BIAM, vicaire à la Paroisse Cristo Risorto de Hédzranawoé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici