Rt 2, 1-3.8-11 ; 4, 13-17; Ps 127 (128); Mt 23, 1-12

Chers frères et sœurs, après plusieurs controverses avec les pharisiens et les scribes, Jésus qui était à Jérusalem, savait que sa passion était proche, et que ses disciples seront bientôt seuls. Alors prenant ses distances avec l’hypocrisie des pharisiens, Jésus instaure pour ses disciples, une ligne de conduite contraire à celle observée jusque-là. Faites ce qu’ils disent c’est-à-dire respecter la loi qu’ils enseignent, mais ne faites pas ce qu’ils font.

Ils rendent la Loi pénible à appliquer, en la manipulant à leur profit. Au lieu d’être au service des pauvres, ils se font servir et s’enrichissent sur leur dos. Ils aiment vivre dans la fausseté en présentant un aspect extérieur irréprochable.
Ils cherchent à être honorés par leur titre. Mais pourtant leur cœur est rempli de méchanceté et de cupidité. Voilà bien des tentations qui nous rejoignent aujourd’hui.

En s’attaquant à l’hypocrisie des pharisiens, Jésus invite à un changement intérieur pour conformer nos conduites à la Parole de Dieu. Au lieu de paraitre de bons chrétiens, Il nous invite à être de bons chrétiens. Car, nombreux sont ceux qui affirment leur appartenance au Christ sans l’accompagner d’actes concrets. Plein sont ceux qui fréquentent des Eglises aujourd’hui, mais très peu vivent la vie chrétienne. Nous sommes appelés à vivre la foi que nous professons de notre bouche.

Au lieu de cultiver une piété extérieure, tout en méprisant les petits et les faibles, Jésus nous appel à être des frères et sœurs, unis dans un amour mutuel. Puisque tous nous sommes conduits par un seul et même maitre : le Christ.
Bien aimés de Dieu, que nos œuvres recherchent la gloire de Dieu, plutôt que celle qui vient des hommes.

Père Mathieu SEWOVI, Vicaire à la Paroisse Notre Dame de la Rédemption de Klikamé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici