Le chrétien est passé de la mort à la vie

0
142

(Rm 6,19-23) ; (Ps 1) ; (Lc 12,49-53)

Les thèmes du péché, de la grâce, de la fidélité et de la vigilance abordés dans les exhortations depuis le début de la semaine, nous introduisent dans le concret de la vie chrétienne : le passage de la mort à la vie.

Saint Paul nous dit que le chrétien est passé de la mort à la vie. Les actes du péché aboutissent à la mort mais celui qui vient à Dieu est libéré de la mort du péché. « Le salaire du péché, c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie » (Rm 6,23). Saint Paul invite donc à renoncer aux actes de l’impureté et de l’iniquité dont le salaire est la mort certaine et à embrasser la vie de justice et de sainteté.

Tout ce que le chrétien est appelé à accomplir est porté par son désir ardent de se conformer à la vie en Dieu, la vie qui reflète la sainteté. Le chrétien, avec l’invitation de Saint ne peut pas se complaire avec l’à peu près, il doit plutôt trancher avec son passé sombre. Ainsi, devenir chrétien c’est opérer le choix fondamental de bien vivre, bien vivre la vie, vivre la vie sainte.

            Le choix radical du christ

La radicalité que prêche Saint Paul se retrouve aussi dans les paroles de Jésus dans l’Evangile du jour : « je suis venu apporter le feu sur la terre » (Lc 12,49). Le renoncement de sa vie ancienne s’opère des fois dans la douleur.  Renoncer à soi-même n’est pas facile. Ramer à contre courant n’est pas chose aisée. Et, pourtant, c’est ce à quoi Jésus nous invite.

Sommes-nous capables aujourd’hui encore de dire à l’ami, au parent, à l’autorité, la vérité sur ce qui n’est pas bien ? Sommes-nous encore capable aujourd’hui de vivre autrement que le « malsain » de la masse ? Les chrétiens d’une certaine époque n’ont pas préféré leur vie terrestre à la vérité qui pouvait leur coûter. Ce courage de dire la vérité ne peut pas se faire si en nous-mêmes, le choix n’est pas fait de vivre la vérité. Que le Seigneur nous aide à vivre comme il nous le demande.

Abbé Gilbert SIKA, Quasi-paroisse, Kovié-Sévéxo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici