Dieu t’aime!

0
188

Rm 14, 7-12; Ps 26 (27); Lc 15, 1-10

Frères et soeurs,

L’évangile proposée à notre méditation en ce jour nous donne une merveilleuse définition de la personne de Jésus-Christ : Il est “celui qui fait bon accueil aux pécheurs”.

Comme nous le chantons très souvent dans ce beau chant d’Eglise, ‘’Tout homme est une histoire sacrée, l’homme est à l’image de Dieu’’.

Chaque être humain, blanc ou noir, malade ou en bonne santé, est d’une valeur inestimable à Dieu. Pour toi, pour moi, Dieu a un amour personnel. C’est au nom de cet amour qu’il est prêt à laisser les 99 brebis non égarées, pour aller à la recherche de celle qui s’est éloignée.

Le Dieu de Jésus-Christ est ce Dieu amour qui n’a pas peur de s’approcher du lépreux pour l’embrasser. L’amour de Dieu, néglige les convenances, pour s’occuper de l’étranger…Imaginons un homme, bien sapé, qui sort d’une voiture de luxe et s’approche d’un fou dans la rue pour l’embrasser, le serrer tout contre lui, sans craindre de se salir. Voilà un geste, qui pourrait refléter un peu, le degré de l’amour de Dieu pour nous.

Le péché nous salit, nous rend répugnant et nous éloigne de Dieu. Mais son amour va toujours à notre recherche. Et quand il nous retrouve sur les chemins où nous nous égarons, plus rien ne l’empêche de nous combler de son amour, si nous faisons le pas de la réconciliation.

Puisse le seigneur nous donner, par l’intercession de saint Charles Boromée que nous fêtons en ce jour, la grâce de rentrer et de demeurer dans le mystère de son amour pour nous.

Abbé Paul TAMEKLOE, vicaire à la paroisse Notre-Dame de la Miséricorde d’Attiégou II

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici